Chronique

ZAUM - DIVINATION / Listenable records 2019

Sorti en même temps chez Listenable records qu'Albez Duz, Zaum propose une interprétation bien plus chelou et exotique du doom. Deux barbus, une basse pour l'un, une batterie pour l'autre, et désormais une danseuse pour animer la scène ; tous unis autour d'une musique méditative qui n'a pas peur de pondre des titres de vingt minutes. Voilà pour les grands lignes.

Évidemment, même si la basse est poussée à son maximum de profondeur, c'est une sacré paire de manches pour créer une ambiance propice à former un mantra pour la méditation. C'est là qu'entrent en scène toute sortes d'instruments traditionnels comme le sitar ou la dilruba,jusqu'aux bien plus étranges didjeridoo et scie musicale. Les cinq premières minutes de Relic sont d'ailleurs intégralement dédié au plantage du décor qui accompagne un riff monolithique unique pour le reste de ce morceau essentiellement instrumental qui en fait presque vingt.

Toutefois, quand relaxation et métal se mélange, la voix offre immédiatement une singularité. Occulte, déchirée, planante, fantomatique même ne sont pas des termes appropriée pour la détente, pourtant le chant qui intervient en fil rouge sur Procession parvient à créer quelque chose qui accentue le côté « écrases-toi dans ton canap' ».

Alors certes, Zaum sort des sentiers battus, et c'est le genre de groupe qui sera pas surpris à jouer au Hellfest, sous la Valley devant un public allongé et amorphe. L'image du gars sur l'artwork avec son bâton de pèlerin représente bien l'idée qu'il faut avoir la foi pour défendre cette musique sur scène. Passé la vanne, c'est une vraie expérience musicale et c'est à vivre, tout simplement.

Quoi qu'il en soit, voici clairement le genre d'artiste où la notion de note n'a absolument aucun sens. Une telle musique n'est appréciable que si vous êtes prêt à créer le contexte pour ce type d'écoute.

Line-up :
Kyle Alexander McDonald - chant, basse, textures
Christopher Lewis – batterie, percussions
Nawal Doucette - « visual performance art, ambiance »

Tracklist
1)Relic
2)Pantheon
3)Procession

Date de sortie : 26/04/2019

Pour découvrir (6 minutes) : The Enlightenment (Part I) sur la chaîne YouTube de Kyle Mc Donald
 
Critique : Weska
Note : 5/10
Site du groupe : Page Facebook
Vues : 60 fois