Chronique

BLOODBOUND - RISE OF THE DRAGON EMPIRE / AFM Records 2019

Nos valeureux Suédois sont de retour pour la suite de leur chasse aux dragons sans se soucier du reste. Une nouvelle page de leur histoire qui même si elle reste coincée dans le fond du heavy métal demeure en vie.

C'est la title track qui nous plonge dans l'histoire avec de très grands airs de Nightwish !! Une surprenante idée, qui déboussole quelque peu ! A la suite la speed « Slayer of kings » rappelle les grandes heures du speed mélodique !! Rien d'original mais ça fonctionne et c'est déjà ça de pris.
« Skyriders and stormbringers » quant à elle se veut plus mid tempo guerrier à la Hammerfall. Puis on retrouve un peu de rythme avec la plus enjouée « Magical eye » qui retrouve des airs du géant Finlandais à chanteuse.
« Blackwater Bay » arrive en mode épique et mid tempo. Comme pour le reste cela reste sympa sans forcément casser des briques. A nouveau on retrouve du rythme avec « Giants of heaven » qui passe bien mais n'apporte pas grand-chose. Malgré toute la bonne volonté du groupe ils n'arrivent pas à être plus qu'un simple faire valoir de la scène métal.
Un peu d'air folklorique avec « The warlock's trail » qui nous mène une bonne humeur et un peu de légèreté bien senties ! Une fois de plus très agréable à défaut d’être très personnel !! Le synthé prend les devants pour un « A blessing in sorcery » qui ne peut que là aussi faire penser à Nightwish. Heureusement la suite n'en est rien, et nous voilà plongés dans un bon titre là encore plein de bonne humeur !
Retour au mid tempo épique avec « Breaking the beast » qui donne le ton. Un durcissement bienvenu avant de retrouver du plus léger à la Rhapsody sur « Balerion » qui fonctionne pas mal !
On finit avec « Reign of fire » et son côté celtique et acoustique des plus agréables. Là aussi un titre très proche d'un Rhapsody voir d'un Blind Guardian.

Conclusion : Pour la suite de son concept Bloodbound poursuit de la même manière que depuis ses débuts. Un savant mélange des influences les plus notables des 90' pour un rendu certes sympathique mais toujours aussi cruellement en manque de personnalité.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 110 fois