Chronique

SWEET OBLIVION - SWEET OBLIVION / Frontiers records 2019

Tiens voilà un nouveau projet proposé par nos Italiens pas avares dans ce domaine !! Oui mais là ils ont voulu mettre les petits plats dans les grands en mettant en avant une des plus grande voix du métal en la personne de Geoff Tate !! Et pour se faire on recrute guitariste et claviériste de DGM pour nous concocter des titres aux petits oignons pour notre maître des notes aiguës. Alors pari réussi !!??

Aller on découvre tout ça avec « True colors » qui délivre un heavy mélodique parfaitement ficelé pour la voix de Geoff qui, il faut le dire à 60 ans a retrouvé une seconde jeunesse !! Alors oui rien d'exceptionnel mais ça fonctionne bien et c'est déjà ça de pris. A la suite « Sweet oblivion » reprend la même recette. Alors oui on est proche de ce qu'a pu faire Queensryche mais ne nous voilons pas la face c'est bel et bien le but de ce projet.
On poursuit avec « Behind your eyes » un autre mid tempo très mélodique qui met en avant la voix exceptionnelle de Mr Tate mais malheureusement manque de surprise et de punch. Peut-être que « Hide away » va permettre de trouver du rythme ? Et bien non, ici c'est un titre lourd entre passages calmes et d'autres plus puissants, qui fait tout de même son effet !! Et quel beau refrain !!
Début calme pour « My last story » qui sent la ballade. Et bien non, on accélère le rythme on surprend tout le monde et voilà un bon titre !! Enfin un moment plus envolé avec « A recess from my fate » qui déboîte pas mal mais manque un peu de lâché prise, c'est trop carré. « Transition » retrouve le mid tempo mélodique porté par Geoff vraiment surprenant d’aisance !!
Place à la ballade avec « Disconnect » simple mais qui fonctionne bien, une fois de plus grâce à cette voix et quelle voix !! On se prend du bon heavy qui envoie des pieds avec un « The deceiver » tonitruant ! Le titre de cet opus ! On finit avec « Seek the light » un mid tempo calme qui plombe cette fin d'album. Rien de plus à se mettre sous la dent. Dommage pour ce choix.

Conclusion : que dire de ce nouveau projet ? Qu'il ne prend aucun risque, qu'il sert ce qu'on attend de lui mais surtout qu'il permet de constater le retour de cette voix unique au somment de sa forme ! Oui c'est tout cela. Un goût de trop peu à mon avis et j’espère que si suite il y a qu'elle soit plus aventureuse.
 
Critique : Guillaume
Note : 7.5/10
Site du groupe :
Vues : 85 fois