Chronique

CORELEONI - II / AFM Records 2019

Léo Léoni et son nouvel ami Ronnie Romero sont de retour pour la suite annoncée de leur projet. J'avoue que même si depuis j'ai mieux compris le pourquoi du comment de son existence j'ai toujours du mal avec lui, mais je sais que Léo fait ça par amour de la (sa) musique. Allez...

Après l'intro « Waltz » on commence par la géniale « Standing In The Light » qui d'entrée me met mal à l'aise. Pas que ce soit mauvais bien au contraire mais l'ombre de Steve Lee est à nouveau tellement présente que ça en devient gênant. Heureusement pour moi, cette fois ci Léo s'est concentré sur des titres plus rares. Une bonne idée qui va dans le sens de l’existence de ce projet !! Qu'elles sont les différences avec son premier numéro ? Et bien hormis la set list moins conventionnelle, on trouve deux nouveaux titres ainsi qu'une reprise (voir set list plus bas). Les chansons de Gotthard quant à elles sont impeccables, Ronnie est toujours aussi bluffant dans son rôle de Steve Lee, Léo Léoni s’éclate comme un gosse à jouer ces vieux titres oubliés et on sent vraiment que tout le monde prend son pied. Un sentiment meilleur que sur le premier qui faisait plus puzzle que groupe.
Niveau nouveauté et bien on est gâté (comme sur le premier), avec un premier morceau direct et percutant dans la droite lignée du groupe Suisse qui envoie des pieds comme il faut, vite confirmé par son frère plus costaud mais tout aussi prenant avec un refrain mélodique qui tue ! Oui Ronnie est un très grand chanteur !
J’insiste sur le fait que si un jour Léo veut faire un album de compos originales avec Ronnie dans la veine des premiers Gotthard je serai le premier ravi (et j'espère franchement que cela sera la prochaine étape!!).
Pour finir la reprise n'est autre que le thème du film du parrain déjà fait mais ça boucle la boucle.

1. Waltz No. 2 (Dmitri Shostakovich cover)
2. Standing In The Light (Gotthard cover)
3. Love For Money (Gotthard cover)
4. Open Fire (Gotthard cover)
5. Angel (Gotthard cover)
6. She Goes Down (Gotthard cover)
7. No Tomorrow (Gotthard cover)
8. I'm Your Travellin' Man (Gotthard cover)
9. Make My Day (Gotthard cover)
10. Mountain Mama (Gotthard cover)
11. Queen Of Hearts
12. Don't Get Me Wrong
13. Il Padrino (Nino Rota cover)

Conclusion : je me force à noter cet opus, qui comme le premier est très bon, mais très difficile à écouter pour le fan de Steve Lee que je suis. Je vous conseille plutôt d'écouter les originaux de Gotthard. Maintenant si avec ce projet les jeunes peuvent découvrir son groupe c'est toujours ça de gagné !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 108 fois