Chronique

SAINT DEAMON - GHOST / Ram It Down Records 2019

C’est LA surprise de la rentrée. On ne l’espérait plus et voilà que venu du fin fond des abysses après dix années d’absence, et deux albums tout simplement fantastiques, le navire relève ses voiles et vient voguer directement dans nos oreilles pour cette rentrée.
En dehors d’un changement de batteur, exit (malheureusement) Ronny Millianovicz et bienvenue à Jarle Byberg (ex Shining), le groupe est le même: Jan Thore Grefstad au chant (Highland Glory), Toya Johansson (Bjurström) à la guitare et Nobby Noberg à la basse(ex-Dionysus).

Pas de fioritures avec une sempiternelle intro inutile, ici la voilier noir nous plonge immédiatement dans l’ambiance si propre et unique au groupe avec ce « Captain Saint D » qui met les choses au clair. Le groupe revient plus fort que jamais, avec la même hargne qu’avant tout en utilisant les moyens actuels niveau production.
Pour le coup, les deux premiers albums ‘In Shadows Lost From The Brave’ et ‘Pandeamonium’ n’ont pas pris une seule ride et son toujours aussi bons et plaisant.
Mais revenons à nos moutons car en deux titres le groupe nous à fait un combo digne d’un Mortal Kombat. « Call My Name » de par ses variations d’ambiances douces ou féroces nous assène un coup en mode ‘Fatalité’.
Vous allez me dire, deux morceaux sur quatorze ce n’est pas grand chose, mais honnêtement du début à la fin de cet album ça n’arrête pas, et il est fort appréciable de constater que ce groupe, cet album mérité bien plus d’être mis en avant, reconnu, que d’autres groupes qui s’auto-parodies et n’arrivent pas à évoluer depuis plus de quinze ans; Hammerfall par exemple pour ne citer qu’eux.

Alors oui, ici je prône et clame haut et fort que cet album fera parti au minimum de mon top 3 de l’année. Je le dit fièrement car le travail fourni au niveau des compositions, la dynamique, les variations de tempo et d’ambiance évitant de se lasser comme sur les tendances kawaï façon machines à sous et vaches à lait, font des ce disque via ses quatorze titre et de ses soixante dix minutes un moment qui passe à vitesse grand V tellement c’est bon.
On n’oubliera pas non plus de parler de «Ghost » titre éponyme , avec son intro électro acoustique qui avec délicatesse nous entraîne vers un univers ténébreux, via un mid tempo sur lequel Jan est tout juste impressionnant comme sur l’ensemble de la discographie du groupe soit-il dit en passant. Ou encore « The Exodus Part II » qui est un bel hommage à cet intro du premier opus. La piraterie est là et les musiciens le clament haut et fort.

En soit, tout bon fan de power ou speed metal se doit d’écouter, de découvrir, de se plonger dans l’univers musical de ce groupe et de ce nouvel album qui est un pur régal. Un retour en fanfare qui je l’espère annoncera un futur pour ce groupe qui le mérite grandement ! Merci !


TRACKLIST:
01. Captain Saint D
02. Call My Name
03. Return Of The Deamons 04. Ghost
05. Limelight Dreams
06. Hell’s Calling
07. Earth Is Alive
08. Land Of Gold
09. Higher
10. Somewhere Far Beyond
11. The Exodus (Part II)
12. Journey Through The Stars
13. Break The Sky
14. Resurrection
 
Critique : Lionel
Note : 9/10
Site du groupe : Page Facebook du groupe
Vues : 164 fois