Chronique

HELLOWEEN - UNITED ALIVE (Live In Madrid) / Nuclear Blast 2019

Depuis leur annonce en 2016 voyant le retour de Kai Hansen et Michael Kiske revenir dans les rangs des citrouilles, c’est un peu l’euphorie dans le monde du metal.
Un single « Pumpkins United » for en 2017 histoire d’amorcer la grande tournée mondiale qui forcément va faire battre les coeurs de nombreux, très nombreux fans à travers le globe.
Et qui dit tournée digne de ce nom dit forcément un support physique audio et vidéo pour commémorer cette réunion citrouillesque (financière?!… ).
Car il faut le dire cette opération tombe à point, Kai Hansen ayant annoncé qu’il voulait délaisser le chant et donc Gamma Ray pour un moment, ce pour différentes raisons. Michael Kiske quand à lui ayant vu sa carrière relancée allègrement avec sa contribution aux albums mais aussi aux tournée d’Avantasia , en profite pour remettre le couvert et passer outre les différents du passé.

C’est donc en cette période automnale que leur label nous offre cet album qui il faut le dire, ne fait pas dans la dentelle avec ses 2h20 de spectacle et une set liste retraçant parfaitement la carrière du groupe depuis ces débuts jusqu’à aujourd’hui.
Pas besoin de vous décrire au combien ce concert est enthousiasmant à l’idée d’entendre les plus grandes perles du groupe chantées par leur chanteur d’origine, ce même pour les plus jeunes n’aient pu assister aux concerts du groupe à la dite époque.
Bien entendu, le travail au niveau de la production est soigné, un peu trop peu être, car trop propre et faisant perdre un tantinet cette sensation de direct et d’ambiance communicative avec le public.
Les coups de coeurs niveau titres seront aléatoires selon la période aimée / la plus appréciée par le fan car certains aiment la période Kiske / Hansen alors que d’autres la détestent; et vice versa avec Andi Deris.

Personnellement les deux périodes sont intéressantes, ayant des hauts et des bas musicalement parlant mais toutes deux apportant ce petit plus de hits mythique pour le groupe.
Personnellement, je soulignerais plus particulièrement les coups de coeurs pour des titres comme la sous estimée « Kids Of The Century » ou d’autres plus jouées comme « If I Could Fly », « Power », « March Of Time », « Forever And One » ou encore « Keeper Of The Seven Keys » et « Halloween ». Mais difficile de ne pas toutes les citer.

Un double album live / best of ultime pour tout fan des citrouilles de par sa qualité, sa variété et l’histoire qu’il raconte.
 
Critique : Lionel
Note : 9/10
Site du groupe : Site du groupe
Vues : 123 fois