Chronique

TYGERS OF PAN TANG - RITUAL / Might music 2019

Voilà un groupe sur lequel je suis passé souvent à coté, car hormis leurs grands albums des débuts (surtout avec John Sykes à la guitare), Je n'ai guère suivi le reste, mais me voilà en possession de leur dernier rejeton et depuis quelques années le tigre à apparemment retrouvé ses crocs !! Alors confirmons cela, ou pas.

On attaque fort avec la speed « Worlds Apart » qui démontre une vitalité retrouvée. Il faut dire que l'apport de Jacopo Meille chanteur Italien de son état y est pour beaucoup. À la suite la plus mélodique et presque FM « Destiny » vient nous proposer un single au potentiel certain. Alors oui on sent toujours les effluves des 80', Robb Weir ne va pas se renier, mais surtout la qualité est au rendez vous !!
Un petit mid tempo avec « Rescue Me » vient à nos oreilles et ne laisse pas retomber la pression ! On peut vraiment constater que malgré leur presque 40 ans de carrière et surtout des traversés du désert chaotiques le tigre Anglais en a encore sous la patte !! Retour au speed avec « Raise Some Hell » qui fonctionne à merveille et te fait headbanger comme un jeune loup ! Celle la en live elle va faire mal !!
Et on ne lâche rien avec ce « Spoils of War » dynamité qui rendra fou chaque fan de bon Heavy métal ! Du taillé sur mesure pour nous fans au cœur de cuir clouté ! Puis « White Lines » vient confirmer que nos papys font plus que de la résistance avec cette déflagration à haute portée ! Un album vif et remuant qui fait du bien !!
Place à la ballade « Words Cut Like Knives », qui apporte un peu de calme et montre que Jacopo, peut aussi être plus subtil. Pour s'en remettre rien de tel qu'un petit « Damn You! » bien rythmé, qui permet de se dégourdir les pieds et les cervicales ! Un titre qui vous booste au plus profond de vous !
« Love Will Find a Way », ne va pas vous endormir avec une mièvre chanson d'amour, non ici c'est un titre costaud qui nous est présenté et qui aurait fait un carton au début des 80' ! Et voilà que « Art of Noise » vient enfoncer le clou avec se speed dévastateur ! Oui le tigre à vraiment retrouvé ses crocs et livre une démonstration de ce qu'il sait faire. On termine par « Sail On » plus épique ce qui n'est pas pour nous déplaire. Un titre aux faux airs d'Iron Maiden, qui montre un visage plus aventureux du groupe ce qui n'est absolument pas pour me déplaire.

Conclusion : non cet opus ne réinvente pas le Heavy métal, mais le groupe a retrouvé une telle forme que cela tient déjà du miracle !! Comme quoi à l'instar de leur compatriote de Diamond Head il faut toujours y croire et bosser dur pour cela. Bravo à eux !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 56 fois