Chronique

ANNIHILATOR - Ballistic, Sadistic / Silver lining music 2020

Ce bon vieux Jeff Waters revient sans relâche avec un nouvel opus qui garde le même esprit que son précédant, celui de se replonger dans ses 3 premiers opus, ce qui je dois avouer m'avait bien plus. Allons voir si cela fonctionne toujours !!

C'est parti avec « Armed to the teeth » qui retrouve le style si habituel d'Annihilator. Pas de surprise ni dans un sens ni dans l'autre tant ça rappelle ce qu'a fait Jeff Water durant toute sa prolifique carrière. On poursuit avec « The attitude » qui se veut plus menaçante. La suite est du pur Thrash rapide à souhait qui fait le boulot, mais qui manque un peu d'originalité.
Avec « Psycho ward » on trouve un métal plus mélodique à la 'Set the world on fire', qui fait le boulot, même si on sent toujours une certaine facilité. « I'am warfare », ne fait pas dans la dentelle avec son Thrash acéré. Un titre qui devrait bien faire pogoter en concert.
On speede toujours à fond avec « Out with the garbage » qui ne rigole pas du tout et me fait même penser au premier Megadeth ! Voilà bien un moment old school !!
« Dressed up for evil » ne veut pas ralentir le rythme et nous envoie frénétiquement sur du standard efficace !! Puis « Riot » ne vient pas nous soulager non, c'est encore la guerre qui est annoncée ! Certes peut être un peu plus groovy elle n'en défonce pas moins les mâchoires !
Décidément Jeff n'a pas voulu varier les plaisirs à l'écoute de « One wrong move » qui reste dans la même veine que les titres précédents. Une bonne basse endiablée arrive pour « Lip service » qui se veut être le titre le plus décalé de cet opus, sauf qu'il ressemble tant à « Knight jumps queen » de l'album 'Set the world on fire' que ça en devient très dérangeant !!
On finit en trombe avec « The end of the lie » qui n'apporte rien de plus à part encore cette impression de chasser sur les terres de Megadeth !

Conclusion : un album de plus serait-on tenté de dire à propos de cet opus, qui il est vrai n'apporte rien à la discographie du groupe Canadien. Un déferlement de Thrash sans concession qui plaira surement aux fans die hard mais qui risque d'en laisser d'autres plus sceptiques.
 
Critique : Guillaume
Note : 6/10
Site du groupe :
Vues : 237 fois