Chronique

TRIVIUM - WHAT THE DEAD MEN SAY / Roadrunner 2020

Après un opus en forme de pot pourri de leur carrière nos Floridiens sont de retour pour suivre leur aventure avec une nouvelle avancé ? Et bien partons découvrir cela.

Une petite intro « IX » fort bien trouvée, nous plonge dans le bain avant que ne débarque la title track, qui va nous montrer la voie empruntée par le groupe. La réponse est que finalement ce dernier a décidé de rester dans le même esprit de melting pot de sa musique. La chose que l'ont peut remarquer c'est que celle ci est plus dense et technique !
« Catastrophist » prend le relais et confirme les dires du début. Un titre plus 'soft' qui permet de reprendre quelque peu son souffle ! En parlant de ça Matt Heafy à quant à lui une voix réellement exceptionnelle, on sent vraiment que le travail suite à ses soucis de santé, paye !! A noter le boulot hallucinant réalisé par Alex Bent à la batterie qui apporte une force et une technique incroyable à la musique du groupe. Attention on attaque fort avec « Amongst the Shadows and the Stones » qui est un direct dans ta gueule qui devrait faire son petit effet sur scène ! A nouveau le groupe joue énormément avec ses différents styles ce qui d'un coté rend sa musique plus progressive mais aussi moins différenciable les unes des autres.
Début calme pour ce « Bleed Into Me » qui calme les hardeurs, une sorte de pseudo ballade bien sympathique que voilà.
Le rythme revient avec « The Defiant » qui malgré son chant crié se veut plus Thrash. Un petit retour en arrière qui pourrait rappeler les débuts du groupe. Simple mais efficace ! Un nouveau début calme pour « Sickness unto You » avant de retrouver du plus brutal. Je dois bien avouer que je suis réellement sous le charme de la voix de Matt qui a gagné en profondeur et en émotion. A noter qu'ici la mélodie prend le dessus sur le reste ! Une belle réussite.
« Scattering the Ashes » nous redonne cette sensation de retour en arrière, pas désagréable mais de la part d'un groupe qui a toujours regardé devant ça peut décevoir. Reste un très bon titre plus Heavy Metal qui aura bien trouvé sa place sur 'The Crusade'. Avec « Bending the Arc to Fear » on va à l'essentiel, du brutal sans concession et on termine de la même manière avec « The Ones We Leave Behind », qui la aussi est une belle déflagration moins brut de pomme quand même.

Conclusion : voilà encore un très bon album pour nos Floridiens, mais attention à ne pas rentrer dans la facilité avec cette façon de faire. Un groupe ultra doué et rempli d'excellentes idées qui devra puiser au fond de lui pour se surpasser et garder sa grandeur.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 164 fois