Chronique

VANDENBERG - 2020 / Mascot records 2020

Sorti de son silence en 2014, avec son nouveau groupe 'Moonkings', voici qu'Adrian décide de revenir à son groupe patronyme pour la suite de sa carrière. Renouvelant la totalité de sa formation du début des 80', le voici en compagnie du très en vue Ronnie Romero, pour un nouvel album pour cette nouvelle décennie !

On débute avec « Shadows Of The Night » qui montre un visage plus Hard et moins Bluesy que Moonkings. Une bonne entrée en matière efficace, même si elle n’éclabousse rien. A la suite « Freight Train » nous offre un titre mid tempo pêchu avec un sentiment de déjà vu. Cela n'est pas réellement le cas mais ça me fait tellement penser au premier Gotthard que cela me crée cet effet.
« Hell and High Water » poursuit et garde un esprit grovvy qui sied bien à la voix de Ronnie. Musicalement même si les compos sont solides, on ne peut pas dire que notre guitariste réussisse à sortir du lot et c'est vraiment bien dommage. « Let It Rain » débarque en mode plus mélodique façon single ! Simple et accrocheuse, il ne lui manque plus qu'une réelle personnalité pour faire carton plein !
Avec « Ride Like The Wind » on retrouve une ambiance à la Rainbow des plus présente ! Alors oui il y a pire comme référence mais cela n'arrange toujours pas nos affaires ! « Shout » va t'il permettre à cet album de décoller. Et bien oui et non. On a à faire à un titre plutôt passe partout qui n'apporte pas grand chose, mais on ne ressent pas d'influence trop parasite, c'est déjà ça !
La poétique « Shitstorm » arrive et lorgne cette fois ci vers Whitesnake (dont on rappelle qu'Adrian en a fait partie). Début calme, voix langoureuse, puis ça envoie du hard rock chaud bouillant ! L'effet est immédiat et on n'ose imaginer le résultat avec un David Coverdale des grands jours !!! « Light Up The Sky », continue dans le style du serpent blanc (c'est encore plus flagrant ici avec ses faux airs de 'Bad boys'). J'avoue que ça me déstabilise trop, même si je tape du pied à l'écoute de ce titre sur vitaminé !
Place à la ballade « Burning Heart - 2020 » sortie tout droit du premier album du groupe et qui fait toujours son effet. C'est déjà ça de pris, puis on termine avec « Skyfall » un ultime moment à partager. Début calme puis on poursuit sur un mid tempo qui là encore rappelle fortement Gotthard !! Même le refrain sonne très Léo Léoni. Quand ça veut pas ça veut pas !

Conclusion : pour son nouvel album, Vandenberg ne m'a pas complètement emballé ! Un très bon album de Hard rock bien fichu et énergique mais qui manque de personnalité et rappelle d'autres noms ce qui me dérange beaucoup. Dommage moi qui me faisait une joie de retrouver ce groupe.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 99 fois