Chronique

BOISSON DIVINE - LA HALHA / Brennus music 2020

Dans mes découvertes de confinement je suis tombé sur ce groupe Français de Folk Métal. Alors oui je dois dire que ce style ne m'a jamais trop emballé, mais je ne sais pourquoi ici quelque chose c'est passé. Alors allons découvrir le 3ème opus de nos Gascons (populations principalement en Aquitaine, en Midi-Pyrénées et en Catalogne (Val d'Aran) qui chose originale chantent dans leur langue traditionnelle.

On attaque avec « Lo Pèla Pòrc » titre qui m'a permis de découvrir le groupe et nous voilà plongés dans le folklore Gascon entourés de notre métal préféré. A noter que le chant de Baptiste Lebanne est clair et non growler comme souvent le cas dans ce style. Musicalement le groupe propose un métal mélodique, bien ficelé qui se marie à merveille avec les instruments folkloriques. A la suite « Novempopulania » continue notre voyage avec un bon gros riff bien Heavy Metal. Les instruments traditionnels se font ici plus discrets pour laisser place à la guitare bien garnie, mais la bonne ambiance est plus que présente. A noter que le chant en Gascon rend extrêmement bien.
« Suu Camin Estelat », débute dans une vraie ambiance médiévale, avant de partir en mode speed métal. Un titre décapant qui doit mettre le feu en concert !! puis « Xivalièr de Sentralha » prend la suite avec toujours ce furieux enthousiasme qui est des plus communicatif ! Encore un titre qui va faire danser en concert !!
Place à l'épique « Rei de Suèda (Sveriges Kung) » qui lors de ses 9 minutes nous délivre le talent fort élevé de nos protagonistes. Un pur bonheur, à écouter sans modération ! Début a cappella pour « La Sicolana » qui nous fait encore plus plonger dans cette magnifique région de France. La suite plus rythmée et métal évidemment augmente le plaisir et la bonne humeur. Parfait pour l'été !
« Abelion » accélère le tempo pour nous offrir une belle pépite de speed mélodique. Là encore ça va fuser en live !! Et bien on frise pour l'instant le sans faute !! Nouvelle intro a cappella pour « Un Darrèr Còp », qui donne envie de boire une bonne bière fraîche, en face des Pyrénées. Une ballade fort envoûtante qui nous berce de jolis rêves. Et voici ce qui manquait à cet opus un hymne et le voilà sous le nom de « Libertat » ! Un morceau rentre dedans et sans concession avec un refrain à reprendre en cœur ! Une petite tuerie qui fait un bien fou !! On termine avec « Milharis » et ses influences Maiden, qui durant 10 minutes vient nous achever en beauté ! Une dernière pépite qui là encore va fédérer tout le monde en concert !! Comment finir en apothéose un album parfait !!

Conclusion : voilà bien un opus dépaysant et plein de vie, qui nous ravit en ce début d'été ! Un album haut en couleurs et en talent qui ne demande qu'à être écouté encore et encore. Un pur bijou de folk métal qui plaira à toute personne qui posera une oreille dessus !!
 
Critique : Guillaume
Note : 9.5/10
Site du groupe :
Vues : 47 fois