Chronique

METALLICA - S&M 2 / Blackened records 2020

En 1999, le groupe créa l’événement en s'associant à l'orchestre symphonique de San Francisco. 20 ans après ce mariage heureux nos Four Horsemen ont décidé de rééditer l'exploit. Après un passage fantastique au cinéma , c'est l'heure de ce replonger dans la musique de ce concert en attendant le support vidéo !

Comme il y a 20 ans c'est l'intro habituelle « The Ecstasy Of Gold », qui résonne suivie là aussi comme dans le passé par l'instrumentale « The Call Of Ktulu ». L'effet y est encore et l'orchestre fait toujours un super boulot. Alors oui même si certains passages ont été récupérés des travaux du regretté Michael Kamen la majorité du travail a été revue et réactualisée.
Le son est moins puissant sûrement dû à la taille de la salle beaucoup plus grande et à la volonté du groupe de ne pas trop prendre le dessus sur les musiciens symphoniques. Celui ci reste donc merveilleusement équilibré et montre un groupe en grande forme malgré l'age qui commence à se faire sentir (sans parler des problèmes personnels de James Hetfield à cette époque.)

Coté set list, elle voit 11 titres similaires sur les 22 présents et même si on aurait pu attendre plus de surprises je comprend que le groupe ait préféré garder ce qu'il a déjà fait surtout pour les titres les plus marquants, que de perdre du temps à travailler sur d'autres titres qui n'auront sûrement pas fonctionné.
Heureusement quelques nouveautés de leur répertoire sont bien présentes et même si comme pour le premier essai tout ne fonctionne pas complètement il y a de beaux moments surtout un « The Unforgiven III » chanté avec seulement l'orchestre par un James Hetfield possédé ! À noter aussi la version acoustique de « All Within My Hands » fort convaincante. Le moment le plus intense reste la reprise au violoncelle de « (Anesthesia) Pulling Teeth » qui file des frissons !!
Peut être que certains d'entre vous ne vont pas aimer le passage entièrement symphonique du début du deuxième cd, mais une fois de plus on voit la volonté du groupe d'aller au delà de sa sphère et il faut au moins le respecter.
Avec 2h30 au compteur (qu'on ne voit pas passer) nos gaillards ont encore fait fort et j'ai réellement hâte de retrouver les images pour en profiter encore plus !!

Setlist du live S&M2

Set I
01. The Ecstasy Of Gold (reprise d'Ennio Morricone jouée par le San Francisco Symphony)
02. The Call Of Ktulu
03. For Whom The Bell Tolls
04. The Day That Never Comes
05. The Memory Remains
06. Confusion
07. Moth Into Flame
08. The Outlaw Torn
09. No Leaf Clover
10. Halo On Fire

Set II
11. Scythian Suite, Op.20, Second Movement (reprise de Sergei Prokofiev jouée par le San Francisco Symphony)
12. Iron Foundry (reprise d'Alexander Mosolov) (live début)
13. The Unforgiven III (joué par le San Francisco Symphony)
14. All Within My Hands (acoustique)
15. (Anesthesia) Pulling Teeth (la basse jouée par le bassiste du San Francisco Symphony)
16. Wherever I May Roam
17. One
18. Master Of Puppets
19. Nothing Else Matters
20. Enter Sandman (avec The Frayed Ends Of Sanity outro)

Conclusion : pour cet anniversaire le groupe à su mélanger passé et présent dans un concert à haute intensité ! Une preuve de plus de l'immense talent de ce groupe hors du commun et de sa volonté d'être toujours actif et présent dans la musique sans ce soucier du reste. Une vraie légende.
 
Critique : Guillaume
Note : 9/10
Site du groupe :
Vues : 150 fois