Chronique

PYRAMAZE - EPITAPH / Afm records 2020

Je dois avouer que j'avais complètement oublié le groupe qui pourtant avait sorti un très bon album qui les avait remis sur le bon chemin. Aujourd'hui donc voilà la suite de leurs aventures.

La title track arrive en forme d'intro au piano avant de nous livrer « A Stroke Of Magic » un mid tempo puissant dans l'esprit du groupe. Un début convainquant à défaut d'être changeant.
« Steal My Crown » arrive avec un peu plus de rythme, pour un titre moderne aux relents prog. Le refrain mélodique est bien réalisé et apporte beaucoup à cette chanson. On retrouve le mid tempo avec « Knights In Shining Armour » qui par contre s'arme d'un refrain speed du plus bel effet.
Un peu de mélodie avec « Bird Of Prey » qui passe bien. Un titre sans prétention, mais qui ne déçoit pas. Après ce plus doux moment « Your Last Call » arrive mais reste dans un mode tranquille. Un titre sympa mais je dois bien avouer qu'il n'y a rien qui décolle vraiment.
On s'enfonce encore un peu plus avec « Particle » qui sans réel rythme ne procure pas grand chose. Éventuellement le refrain peu racheter ce titre. « Indestructible » ne va pas vraiment venir sauver cet opus avec encore un titre sans réelle saveur. Je ne vois pas trop où le groupe veut en venir.
« Transcendence » avec Brittney Slayes porte mal son nom, car nulle transcendance à son écoute. Un morceau plat et pénible. Les choses s'améliorent avec « Final Hour » qui retrouve de l'envie. Un peu plus de pêche et le tour est joué.
Avec « World Foregone » on garde du positif qui rassure tout de même. Alors oui rien d'exceptionnel mais déjà on reste plus concentré. On termine avec « The Time Traveller » qui speed fort et apporte un peu de hargne à cet opus qui en manque tant !! A noter la présence de deux anciens chanteurs avec Matt Barlow et Lance King qu'il fait bon de retrouver.

Conclusion : malgré les écoutes répétées je n'ai jamais réussi à trouver cet album intéressant. Aussi vite écouté aussi vite oublié (si ce n'est même durant son écoute). Beaucoup trop de titres plats et d'autres sans grand relief. Oui finalement j'aurais peut être mieux fait de les oublier et rester sur mon bon souvenir.
 
Critique : Guillaume
Note : 5/10
Site du groupe :
Vues : 252 fois