Chronique

THE DEAD DAISIES - HOLY GROUND / SPV 2021

Créer un super groupe n’est pas forcément une chose aisée car il faut gérer ET les agendas de chacun ET l’égo de chacun. C’est le cas avec The Dead Daisies qui avec ce nouvel album voit son line-up une nouvelle fois changer. Exit John Corabi (Chant) et Marco Mendoza (Basse) et bienvenue à Glenn Hughes (aux deux postes, ndlr).
L’annonce retentit comme un coup de canon, car le talent de Mr Hughes n’est plus à présenter.

Cet album est aussi source de grand suspens car leur nouveau label (SPV) ne lâche rien jusqu’à la petite semaine avant la sortie de l’album. Trois singles qui mettent l’eau à la bouche et mettant en avant les influences musicales du quatuor. Sur ce trio, difficile d’en choisir un en particulier tellement ils sont intéressants, mais il y a quand même le titre éponyme « Holy Ground (Shake The Memory) » qui donne le ton sur l’orientation générale de cet album: à savoir un rock endiablé proche de The Answer mais avec en plus un touche 70’s au niveau production, le tout appuyé par un Glenn Hughes impeccable et imparable.

Autant vous prévenir, dès la première écoute de cet album (à la magnifique pochette brillante et toute en relief) vous n’en démordrez pas et ce même après un nombre important d’écoutes. Ces onze morceaux s’unissent à la perfection et nous plongent dans une sorte de transe musicale dans laquelle on est ébahi par le jeu de chacun. Le jeu de Doug Aldrich à la guitare est tout simplement incisif et diaboliquement précis, tout comme Deen Castronovo qui comme à son habitude embellit les compositions de part son style et aussi par sa voix, appuyant la voix de Glenn Hughes, qui pour ce dernier, est hypnotisant.

Coup de coeur pour « Come Alive » et « 30 Days In The Hole » qui avec deux ambiances différents mais complémentaires, rock bluesy posé pour la première et rock endiablé et rageur pour la seconde, donnera un coup de boost à cette pression déjà bien haute sur a globalité de l’album.

Si vous ne l’avez pas compris, ce « Holy Ground » est un MUST HAVE que ce soit pour les fans du groupe, mais aussi pour les fans de rock et nostalgiques. Et si votre moitié n’aime pas la musique puissante, faite lui écouter « Righteous Days » , une superbe ballade envoutante et évasive.
 
Critique : Lionel
Note : 9/10
Site du groupe : Page Facebook du groupe
Vues : 152 fois