Chronique

LABYRINTH - WELCOME TO THE ABSURD CIRCUS / Frontiers Music Srl 2021

Après un retour en fanfare en 2017 avec l’album « Architecture Of A God » et le live « Return To Live », le combo italien a su garder sa structure niveau membres, et revient en ce début d’année avec leur « Welcome To The Absurd Circus ».
Album officiellement présenté avec le single et titre d’ouverture « The Absurd Circus » sur lequel on sent la main mise du guitariste Ola Thorsen qui avait déjà marqué le coup avec un premier single incisif « When All The Heroes Are Dead » sur son autre groupe Vision Divine. Avec ce single, le combo met les choses à plat directement histoire de nous prévenir de qui va arriver: il faut aller à l’essentiel tout en gardant bien entendu des passages plus mélodiques et mélancoliques comme avec par exemple le splendide solo guitare sur cette première chanson.

« Live Today » ne fera que confirmer cette tendance en débarquant avec furie, et qui au passage nous permet de retrouver le Roberto Tiranti marquant des albums « Return To Heaven Denied » ou encore « Sons Of Thunder » mais avec une mise à jour musicale permettant de donner encore plus de dynamique à l’ensemble. Ce sont d’ailleurs ces éléments qui vont faire en sorte qu’une fois plonger dans ce disque, il sera difficile d’en décrocher.
Avec « As Long As It Last » par exemple nous aurons droit à un moment un plus posé, plus envolé avec un refrain léger et mélodique porté par la voix de Roberto Tiranti. Ou a contrario on aura l’explosive et tempétueuse « The Unexpected » qui est soit-i dit en passant, un des coups de coeurs de cet album. John Macaluso nous délivre un performance carrée et technique tout en gardant un aspect léger évitant le côté bûcheron de la chose. Il y a bien entendu une magnifique ballade avec « A Reason To Survive » diablement bien menée en électro acoustique qui procurera ce moment d’évasion et de douceur dont nous avons tous besoin. Ce avant de conclure sur « Finally Free », titre qui revient dans une veine originelle au groupe, c’est à dire proche de la période « Return To Heaven Denied ». Le refrain y est envoûtant, donnant un peu plus de dimension à ce final très satisfaisant.

Le petit bémol de cet album serait la reprise d’Ultravox - «  Dancing With Tears In My Eyes ». Alors non pas parce qu’elle est mauvaise, bien au contraire, mais comme se morceau se prête particulièrement bien à être repris en version metal, d’autres l’ont déjà fait comme par exemple The Poodles, Avantasia, Freedom Call, Dreamscape etc. Un peu plus d’originalité sur le choix du titre aurait été apprécié même si au final on s’y plait toujours à entendre cette chanson.

Vous l’aurez compris, ce « Welcome To The Absurd Circus » est une nouvelle pierre importante dans la discographie du groupe. En espérant que le groupe pourra le défendre sur scène et qu’on pourra en profiter !
 
Critique : Lionel
Note : 9/10
Site du groupe : Page Facebook du groupe
Vues : 86 fois