Chronique

HELLOWEEN - THE LEGACY WORLD TOUR 2005/2006 / SPV Records 2007

Avec leur annonce de sortir un Keeper Of The Seven Keys part3, le groupe allemand Helloween était attendu au tournant. Force est de constater qu’ils s’en sont bien sortis (mieux qu’avec leur Rabbit don’t come easy) et pour nous gratifier de cet engouement, le groupe nous offre une double galette live enregistrée à Sao Paulo (Brésil) devant plus de 6000 fans, 10ans après leur superbe High Live (double cd aussi), mais surtout avec un Helloween reformé et boosté à fond : celui de l’aire Andi Deris.

Niveau ambiance : 6000 fans c’est énorme, surtout quand on connaît le public brésilien. On notera aussi une set-liste énorme, mettant en avant obligatoirement les morceaux du Keeper… The Legacy.
L’intro n’est autre que celle de l’album suivie logiquement par la monstrueuse « The king for a 1000 years ». Un morceau épique pour mettre la foule, chantant immédiatement avec Andi et tapant dans ses mains, à ses pieds avec les 13 minutes de ce morceau. Histoire de continuer l’échauffement le groupe amorce leur bombe « Eagle fly free », puis « Hell was made in heaven ». Un trio de tête dévastateur pour ne pas dire génial.

Le groupe n’en reste pas là et nous fait un retour en arrière de presque 20 ans en nous offrant LE morceau épique de leur discographie à savoir « Keeper of the seven keys » lui-même. Là je fonds, de part sa magie, mais aussi par le morceau qui se pointe : la ballade « A tale that wasn’t right ». Une petite douceur qui annonce un retour en force.

Pas loupé, le retour sur l’album sombre qu’est Dark Ride (superbe album soit-il dit au passage) avec la chanson qui a fait l’objet d’un single (au japon) « Mr Torture » suivie de prêt par l’autre chanson présente sur le même single « If I could fly ». Le groupe enfonce un peu plus le couteau dans la plaie en nous offrant l’hymne et la tuerie qu’est « Power ». Un monstre sur album comme sur scène.

Il est temps de changer de cd et de continuer au plus vite ce concert de feu. Le groupe voit loin et lance obligatoirement un « Future world », avec un petit jeu entre Andi et le public au passage. L’enchaînement se fait avec « The invisible man » et le premier single du Keeper… The Legacy : « Mrs God ». Quelle folie en live ce titre !

Maintenant : le coup final avec deux dynamites sorties de leurs premiers albums (période Kiske). Et oui, les morceaux passent les âges sans difficultés et quels sont-ils ? Tout simplement le génial « I want out » et le fou « Dr Stein ».

Petit bonus, du concert, le groupe nous offre deux morceaux supplémentaires histoire de satisfaire les fans au plus haut point. Le premier morceau enregistré à Tokyo (Japon) est le grand « Occasion Avenue », et le second aussi monstrueux soit-il a été enregistré à Vicovice (République Tchèque) et se nomme…… « Halloween » ! Masquerade !

Conclusion : un live énorme, du gros son, un public d’enfer et omniprésent, une set-liste impeccable. Deux mots : à acheter !
 
Critique : Lionel
Note : 9.5/10
Site du groupe : Site officiel de Helloween
Vues : 1174 fois