Chronique

ICED EARTH - OUVERTURE OF THE WICKED / Spv 2007

Enfin, des nouvelles d’Iced Earth, car depuis 2004 le groupe avait dû se mettre au repos forcé à cause des problèmes de dos de Jon Schaffer. Mais les voicis de retour pour mon plus gros plaisir avec ce Ep qui annonce l’arrivée d’un gros concept album en deux volumes.

Voici donc le nouveau titre tant attendu des Américains « Ten thounsand strong ». Un départ direct avec un Tim Owens qui se met en évidence dès le début. Musicalement on est en terrain connu et la voix de Tim sonne d’enfer. Un super morceau de heavy puissant qui met dans tout ses états. Certains regretteront un manque d’originalité assez flagrant, il est vrai, mais le plaisir est tel qu’on peut s’en passer.
La suite est déjà connue puisque le groupe a réenregistré la magnifique suite Something Wicked de l’album ‘Something wicked this way comes’ (98).
« Prophecy » ouvre donc le bal et on peut dire que tout a été refait de fond en comble. Tim Owens s’en tire avec tous les honneurs possibles car il parvient à tirer largement son épingle du jeu et pourrait même faire penser qu’il a chanté ce titre toute sa vie. « Birth of the wicked » poursuit et on se laisse prendre au jeu de presque redécouvrir cette suite. En tous cas je suis super impressionné par la performance de Tim Owens qui arrive à faire oublier Mat Barlow (quand même !!).
« The coming curse » est son célèbre son d’horloge (lui aussi tout neuf) clôture toujours aussi puissamment cette suite épique qui reste encore un très grand moment de heavy métal de grande classe. A noter que la fin est différente et largement mieux finie.

Conclusion : un Ep qui sert à introniser le nouvel album avec un titre conventionnel super efficace et un ré enregistrement inédit (qui n’apparaît pas dans l’album) très bien réalisé.
Iced Earth nous a servit un apéritif qui met grandement l’eau à la bouche.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 1344 fois