Chronique

SHADOW GALLERY - PRIME CUTS / Magna Carta 2007

Histoire de célébrer les presque 20 ans d’existence du groupe de progressif, le label Magna Carta décide de créer une compilation des meilleurs morceaux de la formation. Compilation bien évidemment choisie et conçue par le groupe. Il faut quand même signaler que le groupe n’a que quatre albums à son actif depuis (chez Magna Carta) : Shadow Gallery, Carved In Stone, Tyranny et Legacy.

Une compil’ dont presque la moitié des titres venant de l’album « Tyranny » avec les morceaux « Mystery », « Ghost of a chance », « Hope for us » et « New world order ». Des chansons assez sympathique mais avec une production un peu faible. Par contre, aucune critique sur le talent des musiciens n’est à faire.

Pour l’album « Legacy » nous avons droit trois morceaux dont deux en version edit, tout spécialement réalisés pour ce best-of. Il s’agit des morceaux « The Crusher » (morceau qui envoie bien !) et « Colors » pour les versions edit, et le title track « Legacy » pour la version normale.

Histoire de présenter le premier opus du groupe ce sont les chansons « The final hour » et « Say goodbye to the morning » qui ont été élues. Un choix judicieux de part les superbes mélodies s’échappant et montrant le potentiel du groupe lors de leur arrivée dans la scène metal.

Quant au dernier et quatrième album « Carved in stone », ce sont les titres « Deeper than life » et « Don’t ever cry, just remember ». Mais petit bonus du label, nous avons droit au tant demandé morceau (réclamé à tout va par les fans), qui est toujours resté au stade de démo « Rule the world ». Il y a de quoi en effet le réclamer car ce morceau est une vraie tuerie, et où les musiciens nous pondent un ensemble musical hallucinant, qui vient conclure cet album.

Conclusion : une compilation qui permettra aux fans de passer un bon moment et qui permettra aux fans de prog de découvrir ce groupe. Le point d’orgue vient quand même ce « Rule the world » tout fraîchement débarqué sur une rondelle et qui met une grosse claque. Pour les fans de progressifs uniquement.
 
Critique : Lionel
Note : 7/10
Vues : 865 fois