Chronique

BLITZKRIEG - THEATER OF THE DAMNED / Armageddon Music 2007

Blietzkrieg, avant d’être une chanson, est un groupe anglais issu de la New Wave Of British Heavy Metal (NWOBHM). Un rescapé à vrai dire. En effet, le groupe de Brian Ross (chanteur et membre fondateur) splitta dans les années 80 pour finalement se reformer, avec un nouveau line-up, dans les années 90.
Produit par Biff Byford (Saxon), ce « Theatre Of The Damned » se veut être un (le ?) nouveau départ du groupe et de ses fans, en espérant que ce ne soit pas qu’un autre feu de paille.

Je vous parlais d’un nouveau line-up, ce sont donc Paul Brewis (basse), Phil Brewis (batterie), Ken Jonhson et Guy Laverick (guitares) qui accompagnent le leader Brian Ross.
Je vous parlais également de Blitzkrieg en tant que chanson. Certains ont déjà compris à quoi et à qui je faisais allusion. Pour ceux qui l’ignorent, « Blitzkrieg » est un morceau que Metallica avait repris lors de leurs débuts. Manque de chance pour Blitzkrieg (le groupe), Metallica avait fait une cover meilleure que l’originale. Vous pouvez donc retrouver ce morceau interprêté par les Quatre Cavaliers sur le EP Creeping Death ou sur le Garage Inc.

Tous les titres de cet album se valent, à savoir qu’ils ne sont ni transcendants, ni mauvais ; bref sont purement calibrés NWOBHM, voire heavy teuton.
Pas de réelles surprises donc, hormis peut-être l’intro de « Theatre of the damned », le solo de gratte sur « The phantom » et également sur « Spirit of the legend » (qui d’ailleurs sonne très Helloweenien  ), l’instru power/speed « The passing », les riffs de « Tortured souls » ou encore le refrain épique de « Night stalker ».
En voici la tracklist :

1. « Theatre of the damned »
2. « The phantom »
3. « Devil’s spawn »
4. « My life is my own »
5. « Spirit of the legend »
6. « The passing »
7. « Into the light »
8. « Tortured souls »
9. « Together we are strong »
10. « Night stalker
»

A noter que ce « Theatre Of The Damned » est également pourvu de deux morceaux bonus à savoir, « Armageddon » et l’inévitable « Blitzkrieg », ainsi que les vidéos live de « Escape from the village » et de « I’m not insane ». Sachez enfin que cette version de « Blitzkrieg » est la “bonne”, c’est à dire, la même que Metallica avait reprise et non pas celle de 1985 (« A Time Of Changes »).


Conclusion : Blitzkrieg n’aura donc vraiment pas eu beaucoup de chance durant sa carrière (split, albums sortis dans l’anonymat le plus total, reprise de Metallica supérieure), nous pouvons cependant louer le courage et l’abnégation de son frontman Brian Ross.
Malheureusement, en 2007, un tel album ne devrait réjouir que les fans du combo. Certes, c’est déjà pas si mal, mais le groupe aurait quand même pu prétendre (mériter) à mieux.
 
Critique : Secret Sfred
Note : 6/10
Site du groupe : Site officiel de Blitzkrieg
Vues : 1099 fois