Chronique

SAGA - 10,000 DAYS / Inside out 2007

De retour quelques mois après un album live Saga, revient sur le devant de la scène pour un dernier opus avec son chanteur légendaire Michael SADLER.

« Lifeline » commence sur une intro synthé typique du groupe. La musique des 70’s, 80’s ne les a jamais quitté. La suite plus rock est bien bonne. Un titre énergique et remuant qui fait bien plaisir. « Book of lies » se veut plus ‘funky’ est un peu trop vieillot. Dommage car le groupe semble en forme et délivre de bonnes idées même s’il elles ne sentent pas le neuf.
« Sideways » continue avec la classe légendaire du groupe pour créer de bonnes chansons de rock progressif. Une bien bonne pièce mélodique qui se laisse prendre sans encombre. Nouvelle intro aux synthés pour « Can’t you see me now ? » qui est assez space au début. Un titre très aérien sans réelle accroche. Première faiblesse.
Un petit instrumental histoire de se dégourdir les doigts avec « Corkentellis » sur lequel Jim Gilmour et Ian Crichton s’en donne à cœur joie dans un beau duel guitare / synthé. On reprend les titres chantés avec « More than i deserve » et son début calme qui nous envoie sur une envoûtante ballade. Dans ces moments là Michael Sadler prend toute son envergure.
Riff plus rock avec « Sound advice » qui réveillera l’auditeur, dommage que le titre semble tourner en rond et nous sert beaucoup de, pas grand chose. Bref un titre sans plus.
Intro symphonique pour « 10,000 Days » puis sur un accompagnement acoustique poursuit un agréable moment de progressif soft et toujours mélodique. Une sorte de deuxième ballade fort plaisante qui conviendra à tout le monde.
Pour finir « It never end » (est-ce un message pour leur futur?) ne fait pas dans le simple et balance une dernière pièce de pur prog à l’ancienne. Une bonne manière de conclure cet album ainsi que 30 ans de travail.

Conclusion : les fans de Saga sauront facilement apprécier ce nouvel opus tant il sonne comme on aime. Du bien bon travail. Maintenant une question se pose quel sera l’avenir sans son chanteur emblématique ?
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 935 fois