Chronique

PAIN OF SALVATION - 12 :5 / SPV Inside Out

12 :5 n’est pas le pic que fera votre tension artérielle a l’écoute de ce live, c’est de l’acoustique pure. Intimiste est le terme qui ce rapproche le mieux de ce live. Ce live ce décompose en 3 parties c’est à dire trois livres pour être plus précis : « Genesis » , « Genesister » , « Genesinister » (je sais pas qui a trouver les nom mais a mon avis il a abusé des nues suédoises) avec les books 1 et 3 qui se font pendant dix morceau à eux seul !!.C’est un unplugged enregistré a Eskilstuma en Suède, on ressent très bien les émotions que le groupe a voulu faire passer. On s’imaginerait presque entrain de siroter une bonne bière au tour d’un feu de camp sur la plage en été tellement que cet album est calme. Si vous étiez amateur de dîner romantique aux chandelles, cela vaut le coup de posséder cet opus de Pain of Salvation. Personnellement il me fait penser à un live de Clapton. L’enregistrement de ce live est d’une qualité incroyable on croirait presque que c’est du studio est non pas un live Ludde (celui qui a enregistrer ce live) nous a fait du bon travail. Le mixage est lui aussi de qualité. On a droit à seize morceaux d’un live acoustique sobre intimiste (même parfois trop) calme et d’une beauté incroyable. Ce live est toutefois à réserver aux inconditionnels de Pain car il n’est pas toujours très accessible.
 
Critique :
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 1494 fois