Chronique

INTENSE – SECOND SIGHT / N.T.S 2004

Comme on dit, jamais deux sans trois. Et bien voilà le troisième jeune groupe anglais qui pointe le bout de son nez. Après Dragonforce et Power Quest voici Intense. La première chose qui nous marque est la cover réalisée par J.P Fournier très proche de celle du dernier Manigance.
Nous voilà en présence de leur rondelle de dix morceaux. Une petite « Premonition » pour nous mettre en appétit avec ces riffs directs, une batterie agressive . On attaque avec « One Twenty » avec un chant nous rappelant un bon Pretty Maids, du bon Hard Rock avec un bon solo guitare bien speed. S’enchaîne « The Wingeg » , un titre où nous apprécions grandement la voix de Sean Hetherington sur le refrain, tout en prenant notes des capacités des musiciens autant avec leurs cordes qu’avec les peaux. Un superbe « War of angels [DS11] » débarque avec une intro très prog et atmosphérique pour partir à 200 à l’heure, certainement un des meilleurs titres de l’album. Le refrain, bien péchu, un rythme d’enfer très hard rock 90’s, un mega titre à jouer sur scène. Un peu de guitare sèche pour attaquer ce « Seeds Of Betrayal » , un passage très mélodique accompagné par la voix de Sean et quelques chœurs : une belle semi ballade car a la moitié du morceau le son devient plus lourd et plus agressif. « Skull of Sidon » arrive avec puissance et gaieté, ambiance très chevaleresque et ce tout au long du morceau, un morceau différent des autres titres de l’album, mais l’on ne s’en plaindra pas surtout vu la qualité de la compo : le meilleur titre de l’album, et 7.27 min de bonheur. Petite arrivée à la gratte acoustique pour « Inside Torment » , appuyée par une gratte électrique pour revenir dans un registre plus agressif et plus progressif . Un peu de power speed ne fait pas de mal, et on s’engage dans « Collision Of Destinies » , avec une voix un peux retraivaillée facon futuriste : échos à la prime et raisonnance. Changement de saison avec cette arrivée de « Autumnheart » à l’esprit sombre et lourd, une bonne ambiance dark, limpide et calme, un bon cocktail pour une bonne chanson. On finit cet opus sur un « Final Breath » puissant, dans la lignée des autres titres.
Une bonne conclusion pour un groupe prometteur, mais qui a encore quelques lacunes au niveau des compos et du chant. Un premier album qui n’est pas a jeter et loin de là même. Petit regret : il n’y a pas les paroles des chansons dans le livret.
 
Critique : Lionel
Note : 7/10
Site du groupe : Site officiel de Intense
Vues : 1384 fois