Chronique

NIGHTWISH – ONCE / Nuclear Blast 2004

Après le moyen « Century Child », Nightwish se devait de sortir un gros album. L’attente fut méritée car voilà « Once », une pure bombe métallique. Ce n’est pas tout , il faut se déguster cette galette.
On attaque par « Dark Chest Of Wonders » qui est très franc : une guitare bien accrocheuse et directe suivie peu de temps après par la magnifique voix de Tarja Turunen. Un petit break avec le retour de cette guitare, que du bon headbanging. On arrive au refrain et là on est comme porté vers le ciel par ce chant fabuleux. Un merveilleux morceau.
Arrive le grand et meilleur titre de l’album « Wish I Had An Angel », qui d’ailleurs sera le titre du second single de l’album. Le titre commence par le chant de Tarja pour arriver dans une rythmique très mélodique pour enchaîner sur un son bien plus puissant, appuyé par le chant de Marco qui d’ailleurs a fait beaucoup de progrès. Une pure bombe qui risque de faire des éclats sur scène.
On ne présentera pas le titre suivant « Nemo » qui fut l’objet du premier single (chroniqué dans ce webzine) et dont le clip vidéo est diffusé sur MTV ou autres chaînes musicales françaises. Il en sera de même pour le titre suivant, qui est aussi dans la même lignée de « Wish I Had An Angel » et qui figure sur le single « Nemo », vous l’aurez reconnu, c’est bien « Planet Hell ». Un bon headbanging pour cette deuxième bombe de l’album. Le cou ne va pas supporter le coup.
On arrive sur un des titres les plus longs de l’album avec ses 8min29 « Creek Mary’s Blood ». Un titre très indien : chant indien, flûte indienne… A noter que Tuomas est allé passé quelques temps avec un indien pour en apprendre les coutumes de cette tribu, et que même un Indien participe à cet album, ce qui rend ce titre très émouvant surtout quand Tarja y met des siennes, le tout appuyé par un superbe orchestre symphonique. Une belle chaire de poule sur ces 8min de pur bonheur.
« Siren » débarque avec un Emppu très posé, puis c’est au tour de Jukka de mener la barque sur un mid tempo, avec au chant nos deux compères qui entre le mélange de voix lyrique et voix bien roque font de ce titre une autre merveille. La mélodie est superbe, Emppu excelle !
« Dead Gardens » porte bien son nom, avec cette approche bien sombre et ces grattes bien puissantes au son lourd, un bon titre encore une fois porté par la voix d’or de Tarja. « Romanticide » reste dans le même esprit avec ce son bien lourd, ces chœurs biens flippants et cette accélération de la double pédale par ci par là. Hé Oh ! J’vais avoir une crise cardiaque ! Un break pour nous laisser du souffle et hop ça repart .
« Ghost Love Score », petit titre de 10min . Tiens ça ressemble à un titre de musique de film. Et bien ça le pourrait, non pas le film avec Demy Moore et Patrick Swayze mais pour un tout autre film d’action avec un peu de romance car la mélodie est puissante mais appuyée par de superbes chœurs, une orchestration d’enfer : OUF ! Cela fait pensé un peu à ERA sur certains passages. A noter un magnifique solo de Emppu.
Voilà le dernier morceau de l’album « Kuolema Tekee Taiteilijan » : intro à la flûte et violon, mandoline, chanté en Suomi s’il vous plaît. Une ballade fabuleuse et majestique. Comment ne pas avoir la chaire de volaille encore une fois ?
Ma conclusion : une vraie bombe à posséder sans faute. Le must du genre, et à noter que « Wish I Had An Angel » fera partie de la BO d’un prochain film avec Christian Slater… Enjoy !
 
Critique : Lionel
Note : 10/10
Site du groupe : Site officiel de Nightwish
Vues : 1576 fois