Chronique

FURIA - BLAST'N FUCK / Furia 2008

"Capitale du Mâconnais, Mâcon est une commune française, préfecture du département de Saône-et-Loire, dans la région Bourgogne. La plus méridionale des villes de Bourgogne, affiche d'emblée un caractère souriant avec ses quais de Saône aux façades colorées, ses terrasses animées et son cœur historique intimiste. Déjà généreusement dotée pour les loisirs culturels et sportifs, et grâce à des projets d'aménagement et d'embellissement, Mâcon est une ville qui bouge à chaque instant. Bien sûr, Mâcon est aussi indissociable de ses vins Mâconnais-Beaujolais mondialement reconnus et qui invitent à la convivialité, mais aussi et surtout pour son groupe FURIA, véritable nouveau phénomène dans le domaine du Stoner Thrash. Alors n'hésitez surtout pas à aller voir nos enfants du pays se défouler sur scène sur des rythmes plus qu'endiablés"

Allez, j'avoue, la fin du dépliant touristique est un peu retouchée par mes soins, mais je trouvais judicieux de mélanger d'une part la violence de la musique de FURIA et d'autre part la ville de Macon, chef lieu de ces derniers, et de sa renommée plutôt tranquille et pépère.

Fort d'une réputation déjà conquise, mais dans un style beaucoup plus imaginaire et fantastique, cela faisait 10 ans que FURIA foulait déjà les planches et essayait tant bien que mal de franchir quelques portes trop bien cadenassées. La suite, vous la connaissez. Comme beaucoup de groupes ne voyant toujours pas la lumière au bout du tunnel, le line up et le moral en pâtit. Puis en 2005, sort le LP Kheros chez Seasons of Mist, véritable nouveau départ avec son lot de déception pour les anciens fans mais confirmera l'envie de s'orienter définitivement vers un style plus direct et contemporain, moins exubérant.

Pour se faire, et par ses propres moyens, FURIA sort aujourd'hui son propre bébé, enfanté par ses soins : "Blast'N Fuck". L'intro est carrément géniale, sorte de petit reportage suivant un musicos durant l'arrivée de sa repet avec sound check en guise de trame sonore, plongeon idéal dans l'univers réaliste du nouveau FURIA. Le premier titre, "Rebirth", mets les points sur les "i" en assénant son auditoire d'un riff tout droit sorti de la basse rickenbacker de Lemmy. Le son est énorme, l'énergie y est, la voix est drôlement présente et, miracle, on entend enfin la basse sur la totalité des morceaux !!!! Bref, je me trouve en présence d'un skud superbement prometteur. Le groove sur le morceau suivant, "Five Minutes", est sauvagement efficace, la faute à une rythmique d'acier qui ne tergiversera jamais au cours de tout cet album. Cela pourra même rappeler du bon PANTERA, peut-être aussi a cause du titre ("5 minutes alone"). En parlant de groove, le single "Shaman", en vidéo sur leur site, vous causera de bons maux de nuque tant le rythme est si bien mis en valeur. Le skud se termine en apothéose sur le morceau éponyme de l'album "Blast'N Fuck". Véritable machine de guerre avec son riff tueur agrémenté d'un blast tout en furie. Sans parler du passage du milieu que je me suis renoncé à vouloir comprendre pour en garder toute la magie procurée. Ce morceau résumera parfaitement le nouveau penchant pour la musique extrême que nos petits frenchies veulent s'emparer et avec un talent phénoménal, presque étonnant !!! Comme quoi le talent n'existe pas que sur les terres de l'oncle SAM…

En somme, une extraordinaire surprise accompagne le skud sorti tout chaud de ma chaine. Une bonne grosse claque à la Française pas piquée des vers !!! Je ne saurais que trop vous conseiller d'aller jeter un œil et une oreille sur le site et pourquoi pas commander cet album (6€) pour que nos petits mâconnais puissent, dans un avenir tout proche, nous sortir encore une perle de la sorte !!!



SetList : Intro / Rebirth / Five Minutes / Blood / See You In Hell / Shaman / Blast'N Fuck

 
Critique :
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 1164 fois