Interview

GOROD (2009) - Mathieu (Guitare)

1. Bonjour a toi, comment ça va ? Peux-tu nous présenter dans le détail ce groupe qui monte en flèche qui est le tien ?
Mat:Salut! Gorod est un groupe de Death Metal originaire de Bordeaux, on a déjà sorti deux albums « Neurotripsicks »(2004) et « Leading Vision »(2006 ) chez Willowtip Records, le troisième « Process of a new decline » est sorti le 1er juin de cette année chez Listenable Records pour l'Europe et le 28 juillet chez Willowtip Records pour l'Amérique du Nord. On fait un Death Metal melodique et agressif, où l'aspect technique, bien qu'omni-présent, ne prime pas sur le groove ni la musicalité. On est assez proche de groupes comme « Obscura » ou « Necrophagist » dans le style, mais avec une approche peut être plus cru ou efficace.


2. Comment s'est passé l'enregistrement et en combien de temps ?
Mat: L'enregistrement en lui-même n'a pas duré très longtemps, on va dire de mi-Décembre à fin janvier. Les structures des morceaux et les parties guitare/batterie étaient écrites depuis longtemps déjà. Les seules choses qui ont été faites au moment du studio sont les placements de chants, les parties basse et les quelques arrangements, comme l'intro de « The Path » ou les voix étranges sur « Watershed » qui n'étaient pas prévus à la base. On s'est donné 2-3 semaines pour bosser tout ça avec Sam et on a entamé l'enregistrement en suivant. On a tout fait à la maison, dans mon studio de Mérignac "BUD Records" (www.myspace.com/budstudio), donc on a pu prendre le temps de bien faire les choses sans contraintes financières ou d'emploi du temps. J'ai enregistré d'abord Sam, qui jouait avec un clic et les guitares issues des maquettes déjà enregistrées. Ensuite, Arno et moi avons fait chacun les parties différentes de chaque morceau, de façon à ce qu'il y ait toujours le meme guitariste à droite et à gauche sur chaque partie. On a beaucoup gagné en netteté et précision en bossant comme ça. Ensuite sont venus la basse et le chant, qui ont été beaucoup plus longs à rentrer, parce qu'aucun travail préalable n'avait été fait et que Guillaume et Ben ont des emplois du temps relativement chargés. J'ai mixé le tout en suivant en 2-3 semaines par intermittence, pour garder du recul. Les mixes ont enfin atterris chez Scott Hull (Pig Destroyer)pour le mastering final. Et voilà!!



3. Peux-tu nous faire un descriptif de l'album Leading Vision et de son contenu textuel ?
Mat : Depuis le premier album, on a essayé d'imaginer une histoire globale, dans le style Sci-Fi post-apocalyptique....je te fais le pitch: Depuis la nuit des temps, une société secrète, Obsequium Minaris, dirigée par Soracle, personnage non-humain, collecte les cerveaux des plus grands esprits de son époque dans le but de créer un super esprit artificiel capable de guider l'humanité. Après un premier holocauste nucléaire qui ne laisse qu'une poignée de survivants sur la surface de la Terre, cette machine/esprit/dieu, Adam, est branchée pour la première fois et rassemble la population des survivants en un lieu appelé Edaenia, cité souterraine. Ici se termine "Leading Vision" et voila la suite dans "POAND" : Dans un premier temps tout se passe bien. Adam guide la population pour la reconstruction du monde qu'ils ont détruit, il aide à recréer une société stable basée sur l'écologie et le travail. Mais bientôt la machine toujours dirigée secrètement par OM devient incontrôlable et les hommes vont se rebeller contre sa domination. Parallèlement, les consciences/individualités à l'intérieur d'Adam vont éclater, refuser de travailler ensemble, et plonger l'humanité dans un nouveau processus d'auto destruction.
Les textes abordent les divers aspects de cette histoire qui n'a pas encore de fin, de différents points de vue, humains, consciences/machine, etc...


4. Ce nouveau batteur est impressionnant de rectitude, mais garde quand meme un certain groove, était-ce sa volonté ou a-t-il été "drivé" pour ces parties?
Mat: Malheureusement, on a pas vraiment eu le temps qu'on aurait voulu pour bosser avec lui. Pour l'enregistrement, il n'a pu que jouer les parties prévues sur les maquettes de préprod. Comme je disais, on a eu que 2-3 semaines pour voir l'ensemble de l'album, c'est très peu quand même. Mais respect à lui, il s'en est diablement bien sorti! Il a su donner une vie aux morceaux et les rendre agressifs et sauvages comme il faut. Il me tarde de pouvoir travailler sur des nouveaux titres avec lui, pour qu'il puisse enfin s'exprimer. Déjà, il a apporté pas mal de modifications sur les chansons qu'on joue aux concerts depuis l'enregistrement, et je suis sûr que se sera très enrichissant pour le groupe qu'il participe plus activement à la composition.


5. A quand la tournée et avec qui ?
Mat: On a pas mal de trucs sur le feu là, notamment le Tattoo The Mind à Metz et un chouette festoche sur Bordeaux cette automne qui ont été confirmé. Pour le reste, bah, il n'y a rien de confirmé donc je resterai réservé mais on vous fera savoir dès que ce sera rendu officiel, pas de problèmes!!



6. Qu'avez-vous pensé du HellFest 2009 et des groupes présents?
Mat: Ah, c'était terrible!! En plus, on avait des pass "artist" donc on a pu mettre notre nez au backstage, serrer des mains, et mater des shows depuis la scène comme des groupies!!! Je te parle même pas de la distribution gratuite de Jack Daniel's au coin VIP!! Ouais, l'ambiance était bonne, comme d'habitude, en plus cette année il y avait vraiment des bons groupes, cultes ou pas, je regretterai seulement de pas être arrivé le vendredi...


7. Dommage que vous n'ayez pas fait un gig dans la Terrorizer Tent, quelles sont les raisons de votre venue tout de meme ?
Mat: En fait, on attaquait la tournée avec Immolation, qui jouait le Samedi, on les suivait en fait...C'est clair que ça nous aurait fait plaisir de jouer aussi, ça a failli se faire d'ailleurs. Il s'en est fallu de peu, quelques coups de fil, mails manqués ou ignorés...Bah...pas la fin du monde...On avait de toutes façons de la promo à faire sur place, des interviews etc..., on avait aussi hâte de rencontrer le boss de notre nouveau label Européen, en la personne de Laurent Merle de Listenable avec qui on a pu discuter face à face pour la première fois.

8. Quel a été ton meilleur moment au festival et quel groupe as-tu le plus apprécié ? Plutôt Manowar ou Brutal Truth ?
Mat: Plutôt difficile à dire...J'en ai surtout profité le dimanche en fait. J'ai du faire 8h de concerts sans breaks! (Hacride-Aborted-Whitechapel-TheBlack Dalhia Murder-Napalm Death-Pestilence-Dragonforce-Mastodon-SuicidalTendencies-AmonAmarth-Satan'sJokers)C'était éprouvant mais il n'y a rien qui m'ait déplu franchement...A part Manowar en fait! J'ai trouvé ça vraiment naze sur tous les plans. Même au second ou troisième degré, je comprend pas...Je suis resté les deux premiers morceaux pour être sûr...plus les trois intros avant...pis je suis allé voir du coté de Brutal Truth, où même si c'était le bordel et qu'ils avaient tous l'air bourré, au moins c'était marrant et rock'n'roll! Dans le style second degré, j'ai bien aimé DragonForce, ils sont trop ces gars! Ya des trampolines sur scène, ils arrêtent pas de sauter et de courir comme des folles et ils ont l'air de vraiment s'amuser, c'est très communicatif! J'ai aussi pris une grosse claque avec The Black Dalhia Murder, niveau son et propreté, pas entendu mieux du week end sur ce plan. C'est dommage que le set soit peut-être un poil trop long parce qu'ils ne font pas une musique très variée et on s'ennuyait un peu sur la fin.


9. Merci de tes réponses. En espérant vous voir très bientôt sur les planches dans notre sud natal, je te laisse le privilège de conclure à ta guise.
Mat: Salut et merci à toi pour ton soutien! On fera le max pour faire une tournée digne de ce nom en France cette année, donc venez nous voir, vous serez pas déçu, Gorod c'est du Death Metal qui passe encore mieux sur scène que sur cd!! Tschuss!!


 
Critique :
Vues : 1474 fois