Interview

WAITING FOR SUNSET (2011) - Gotche Crespo: Chant - Jorge Muñoz: Basse

A la confluence de styles contemporains, les espagnols de WAITING FOR SUNSET présente leur premier album lors d'un entretien remplit de sincérité et d'émotion.


Salut les gars, je n’avais pas prévus de commencer votre interview ainsi, le tremblement de terre dans votre pays est décrit par nos médias comme étant le séisme le plus meurtrier depuis 1956.
Merci. Lorca est un village proche de notre ville natale, c’est pourquoi nous nous sentons impliqués. Heureusement nous n’avons rien perdu. Nous allons faire un concert carritatif pour aider autant que nous le pouvons. Il se déroulera le 04 juin. Vous êtes tous invités.

Pouvez-vous présenter votre groupe, vos musiciens, votre background, vos side project ?
WAITING FOR SUNSET, c’est cinq jeunes hommes qui heureusement peuvent faire (presque) tout ce qu’ils proposent. Nous avons grandi séparément avant de nous rencontrer dans W4S, en tant que musiciens et en tant que personne, mais le moment venu tout était parfait. Nous avons uen espèce de chimie entre nous, nous apprécions vraiemnt notre musique et nous allons parfaitement bien. Tout n’a pas été facile, nous avons travaillé dur pour devenir un véritable groupe. Sacrifices, efforts. Nous étudions et nous consacrosn beaucoup de temps à notre musique et à notre groupe pour qu’il sit respecté et reconnu, haha.

Quelle serait la définition de votre musique ?
Nous nous concentrons pour faire de la musique mélodique. Certains l'appellent «post-hardcore ', vous savez : les cris, les voix mélodiques, les breaks et les silences ... c'est un grand mélange si vous y mettez votre âme.

Pourquoi avoir choisi ce nom : WAITING FOR SUNSET ?
Gotche Ce fut une nuit où nous parlions de choses qui nous procurent du bien être. Nous en sommes arrivés à la conclusion que nous aimons le fait que les meilleures choses arrivent la nuit. Cela représente également le temps et la façopn dont il s’échappe. Vous le savez, notre soleil est notre mort. Après tout, WAITING FOR SUNSET veut dire : utilise ton temps, profite en, la vie n’est pas éternel.

Quelles sont vos influences ? Ecoutez-vous seulement de la musique metal ?
C’est assez complexe. Bien sur, nous avons des influences communes et le plus souvent, il s’agit de metal et de musique post-hardcore comme A Day To Remember, Funeral For A Friend, Darkest Hour et des tonnes d’autres groupes. Individuellement, nous sommes assez différents, nous écoutons beaucoup de styles différents. Parfois, c’est un peu comme ça .... “hey qu’est ce que tu écoutes ?” mais pour résumer, je dirai que nous aimonstout ce qui a au moins des penchants rock.

Votre dernier album, A Reason To Be Found, lorsque je l’ai chroniqué pour la première, ce titre m’a fait sourire. C’est le nom idéal pour créer un interet chez l’auditeur.
Gotche Eh bien, quand j'ai écrit la plupart des paroles, je me sentais perdu dans ma vie. L'album fut composé en douze chansons qui parlent d'amour, de rage et d'espoir. Alors j'ai pensé: hey, peut-être que lorsque cet album sera terminé, je vais trouver des «raisons »ou« motivations » en ma vie, et peut-être cela aidera quelqu'un d'autre aussi. " Alors, j'ai parlé de mon idée du nom aux gars et ils ont adoré. On pourrait dire que le nom de l'album embrasse un peu chaque chanson ...

Qu’attendez-vous avec la sortie de cet album ?
Nous sommes un jeune groupe avec cet album nous essayons de toucher le plus de monde possible. Ce n’est qu’une “ligne de départ”, alors nous continuons à travailler pour augmenter et améliorer nos compétences et notre façon de faire de la musique. Nous somes vraiemnt content de notre album et il nous donne l’envie de continuer à aller de l’avant.

Pouvez-vous me parler de la cover ? Pourquoi ce corbeau ?
C’est directement lié au nom de l’album. Nous pensons que le corbeau est un bon exemple “du bon chercheur persévérant”. Intelligent et élégant, il n’a pas besoin de se précipiter pour trouver des réponses, il attend simplement le moment idéal. C’est ainsi que nous le voyons haha !!

Vous n’avez pas une image très usuelle pour un groupe de metal hxc, pourquoi avez vous choisi cette voie ? Est-ce pour être différencié des autres ?
Nous pensons que les “cris, peuvent être le meilleur bruit pour mieux dire les choses”. La musique est un monde à part entière, alors nous prenons le meilleur et nous faisons notre mélange particulier. Il y a une infinité de possibilité et nous aimons jouer avec. D’ailleurs, pour exrpimer nos pensées les voix mélodiques et ce qui les accompagnent sont strictement necessaires.

Vous êtes-vous posé des limites en vue d’un prochain album ?
Nos voix sont quelque chose qui aide à identifier ce que nous sommes, donc je ne pense pas que nous allons en changer. Bien sûr, nous avons beaucoup de chansons, et chaque besoin d'une teinte particulière. Nous adaptons les cris / voix mélodique au service de la chanson.

Comment s’est passé le choix du lieu d’enregistrement ? Quel souvenir en gardez-vous ?
Noisehead Records nous a offert des facilités, nous avons étudié les possibilités et nous nous sommes dis que les résultats pourraient être incroyables et nous l’avons fait finallement. Sans aucun doute, ce fut l’un des meilleurs moments de notre vie. Beaucoup de plaisir, de travail et d’émotion. Pour la plupart d’entre nous, l’enregistrement d’un album était presque un rêve, et il est devenu réalité.

Qu’avez-vous apprit de votre collaboration avec Mario Jezik ?
Infiniement de choses. Si l’on savait quelque chose, nous l’avons amélioré 100 fois plus. A propos de tout, la musique, la technique, l’industrie... il est le patron. En outre, il avait quelques belles idées pour notre musique.

Avez-vous quelques anecdotes à partager avec les lecteurs des Seigneurs du Metal ?
Bien sur. Avant de travailler en Autriche, nous avons eut un temps de pre-production bénéficiant d’une grande maison avec une grande piscine, de sorte que nous faision “bière, écriture de la musique, fun, plus de bière, sommeil, écriture et plaisir” pendant 15 jours, haha ! Et le temps de production en Autriche fut très excitant, très intense. Je suppose que nous pourrions mettre l’accent sur les nuits amusantes avec Mario dans un bar local. Je n'avais jamais fini de raconter des histoires, la plupart d'entre eux très amusant, haha.

J’ai vu que vous avez réalisé un vidéo-clip, In My Head. Que vouliez-vous montré à travers cette vidéo ?
Eh bien, nous avons voulu illustrer la façon dont les sujets quotidiens peuvent influer sur l '"esprit" d'une personne, le torturer. C'est ce qui arrive si vous prenez votre travail, votre femme ou votre famille des problèmes avec trop de sérieux.

Qui est la personne qui fait une apparition sur ce clip ?
Elle est une amie et a été élue 'Miss Almeria'. Elle représente la torture d’une mauvaise relation.

Quand on réalise une interview, et qu’on a suffisament apprécié un album, l’impatience commence à naître et c’est tout naturellement que me vient cette question ....Avez-vous déja des idées pour un nouvel album ?
Nous venons de sortir notre premier album et nous en faisons la promotion, nous allons donc faire une tournée pendant un certain temps, mais pour sûr nous avons beaucoup d'idées. Nous avons appris beaucoup de choses durant l'enregistrement en studio et nous gagnons en maturité de jour en jour, notre prochain album sera peut-être un peu différent, mais nous maintiendrons notre style, notre identité.

En ce moment, quelle est votre chanson favorite ? Avez-vous des groupes espagnols à nous conseiller ?
Jorge Hahahaha. J’ai écouté Elephants de Our Last Night. Il y a beaucoup de bons groupes en Espagne, en particulier dans le style metalcore. Nous avons joué avec beaucoup d’entre eux alors je pourrais te donner plusieurs noms. Je peux te mentionner par exemple, Rise To Fall, Skunk Df or Xkrude . Regarde sur internet et tu découvriras de bosn groupes espagnols...

Quelle est votre opinion sur la scène française ?
Honnêtement, nous ne connaissons pas beaucoup de groupes français, juste quelques uns comme Gojira, ETHS, Dagoba... nous aimerions jouer en France pour voir commebnt réagit le public. Notre musique pourrait être accepté et je pense que nous visiterons bientôt ton pays, haha.

Avec quels groupes voudriez-vous partager la scène ?
En général, nous aimons jouer avec tous les groupes, nous somme surtout attentifs pour passer un bon moment ensemble. Si l’autre groupe joue un style similaire, comme nous, c’est mieux car nous aurons un public plus réceptif à notre musique.

Vous avez une page My Space. Que pensez-vous de ce support ? Et plus généralement d’internet ?
Bien, My Space est plutôt .... “mort”. A son commencement, c’était une révolution pour les groupes de musique pour répandre leur univers musical, impresionnant. C’est la même chose avec internet en général. C'est formidable d'arriver chez des gens aussi facilement, et c'est très amusant de participer à des réseaux sociaux comme Twitter ou Facebook, avec de nombreux commentaires. Vraiment, Internet peut sauver la bonne musique.

En France, nous avons comme festival, le Hellfest qui affiche sold out depuis quelques jours. Je sais qu’en Espagne vous avez aussi un festival à San Sebastian. Aimez-vous ce genre d’ambiance, partager votre musique face à des milliers de personnes ?
Gotche Etre dans un festival, c’est épique. A titre personnel, j’ai été une seule fois dans un festival metal, le "Groezrock 2009» en Belgique et c'était incroyable. Très amusant, de la grande musique et des gens formidables, c’est une très belle expérience.

Comment envisagez-vous votre futur ?
Nous serions ravis de rejoindre plus de personnes, avoir plus de soutien et jouer PARTOUT ! Bien sûr, enregistrer un nouvel album dans un futur proche est notre prochain objectif.

Je vous laisse le mot de la fin. Si vous voulez ajouter quelque chose c’est à vous de jouer. Merci à vous pour cette interview.
Oh non ! Ton interview a été incroyable. Nous avons passé un bon moment à recueillir toutes ces informatiosn dans nos têtes, haha.
Merci beaucoup, nous allons essayer de visiter la France. Salutations!


 
Critique : Alisia
Vues : 1342 fois