Interview

ALMAH (2012) - Edu Falaschi (Chant)

Voici une interview bien particulière, écrite à six mains avec l'aide de deux jeunes fans du très séduisant Edu Falaschi, chanteur et compositeur d'ALMAH et d'ANGRA. Ce fut l'occasion pour Nina et Amalia de composer leurs premières questions qui loin d'être dénuées de bon sens, vous éclaireront sur le dernier album Motion et les projets du groupe.




Peux-tu présenter ALMAH aux lecteurs des Seigneurs du Metal ?
ALMAH est un nouveau groupe de metal avec 3 albums à son actif. Le groupe associe thrash, prog, power et du moderne metal. Mélodies complexes, puissantes et belles composent notre musique.


Comment décrirais-tu ALMAH à quelqu’un qui ne connait pas (encore) ?
Un groupe de heavy metal avec aucune frontière.


Qu'est-ce qui t’as inspiré le nom de votre groupe ?
ALMAH est un mot hébreu qui signifie la mère de dieu. Dans de nombreuses religions, les scientifiques donnent une double signification, la pureté ou le diable. Au Portugal et en Espagne, cela se rapproche d’une AME, et en Grec, cela veut dire un pas en avant.


Comment se sont passés tes débuts dans la musique ? Quels sont les groupes qui t’ont donné l’envie de créer ton propre groupe de musique ?
C’était il y a longtemps, j’ai maintenant 40 ans, alors le commencement, c’était il y a 20 ans. Quand j’ai acheté un album de Black Sabbath et de Dio, j’ai réalisé que se serait un style de vie pour moi.


Justement, as-tu rencontré tes idoles ?
Ronnie James Dio. Je l’ai rencontré au Brésil et au Japon. Il était une bonne personne. Et à mon avis, il restera le meilleur chanteur.


Que penses-tu de ton public français ? As-tu l’habitude de voir des adolescents ou de très jeunes fans ?
C’est toujours étonnant. Le public français est très concentre, toujours très dévoué et connecté avec le sens profond de notre musique. Je vois toujours des jeunes gens. C’est tellement cool. J’espère avoir l’opportunité de jouer avec ALMAH en Europe.


J'ai compris que vous allez faire une tournée en Europe, Quand ? Et allez vous passer à Toulouse? (je l'espère très fort !!!)
Bien, nous avons quelques invitations, mais malheureusement, ce n’est pas encore possible. Je suis convaincu que bientôt nous allons le faire.


Est-ce que vous vous connaissez depuis longtemps dans le groupe ?
Ils sont des amis à moi.


Je suis contente que tes cheveux aient repoussé, ils étaient trop courts à Toulouse, vas-tu les laisser repousser jusqu'aux pieds ? (je plaisante !) Ils sont très beaux, faut plus les couper.
Hahaha, ok, merci. Cela dépend de mon humeur, mais je crois que je ne les couperai plus, au moins jusqu’à maintenant.;)


De tous les groupes avec qui tu as été en tournée, avec ceux avec qui tu as joué, quels sont les souvenirs qui t’ont le plus marqués ?
Les fans. Tout ce que je garde à l’esprit, c’est la rencontre avec les amis et les fans sur la route.


Quelle est la chose la plus étrange qui te soit arrive de vivre en tournée ?
Quand un garçon m’a demandé de m’épouser. Hahaha!


Maintenant parlons du dernier album, es-tu satisfait du résultat de Motion ?
Ouais, j’en suis très satisfais, mais pour le prochain, je veux une plus grande production.


J'ai remarqué que votre voix change entre ANGRA et ALMAH et suivant les albums, est ce que vous la travaillez différemment ?
Oui, j’ai décidé de chanter dans ALMAH dans mon véritable registre vocal. Car, je pense que chanter si élevé n’est pas cool non plus.


Quelles sont les habitudes que tu prends pour préserver ta voix ? Est-ce que tu suis un régime particulier ?
Régime alimentaire pour le reflux, exercices et coaching. Pas de cigarette, pas d’alcool, pas de drogue.


Par rapport à votre premier album d'Almah, le deuxième est plus speed et je trouve Motion bien thrash, qu'est ce qui vous inspire ces choix ?
ALMAH était à la recherche de son propre langage, et maintenant, nous pensons l’avoir avec Motion car se sont des sonorités modernes. C’est frais, heavy et tout à la fois mélodique avec des sons bien différents d’ANGRA, c’est une chose très importante pour moi.


J'aime beaucoup les textes parce qu'ils sont engagés, mais ils sont aussi porteurs de courage, qu'elles sont tes raisons et est-ce que c'est toi qui les écris toutes ? Où puises-tu tes idées ?
Je suis le principal compositeur d’ALMAH, mais nous sommes tous libres de mettre des idées. Sur ce point, je préfère parler de la vraie vie, des choses que peuvent faire les gens. Je n’aime pas parler de conte de fée. Les paroles sont très importantes et les musiques puissantes pour atteindre l’esprit des gens et leur vie, alors pourquoi parler de dragons ?


Où est ce que le clip "Late night 85 " a été tourné ?
Au Brésil, dans une très vieille manufacture de vin.


Quelles sont tes compositions favorites, celles pour qui tu es le plus fier ?
Non, je les aime toutes, cela dépend juste du moment.


Les couvertures des albums sont très belles. Est-ce toujours le même artiste qui les a réalisés ?
Celle du premier album a été faite par un ami à moi, Fragile Equality est celle d’un très célèbre brésilien qui s’appelle Gustavo Sazes. Pour ce nouvel album, c’est moi qui l’ai réalisé avec la contribution de Felipe Andreoli.


Peux-tu expliquer quel est le lien entre la cover et ce dernier album ? Pourquoi avoir choisi qu’elle soit en noir et blanc ?
Parce que je voulais faire quelque chose de différent. Tous les groupes de power metal ont toujours quelques idées sue les couleurs, etc. j’ai donc décidé de faire moi-même dans une perspective moderne. Le noir et blanc, c’est très direct.


Est-ce que c'est difficile d'intervenir sur deux groupes à la fois ? Quel est votre rythme de travail et de repetitions ?
Ouais, très difficile. Nous avons toujours trouvé des solutions, j’espère que nous pourrons toujours faire ainsi.


Après avoir enregistré quelques albums, je suis sure que tu as realisé plusieurs objectifs que tu t’étais fixé… Quelle est la chose que tu aimerais accomplir en 2012 ?
Je ne sais pas encore un nouvel album d’ANGRA et d’ALMAH, pourquoi pas. Ce qui est sur c'est que je composerais et je ferais des créations tant que je le peux.


Quel est ton opinion sur les opportunités qu’offrent Internet pour promouvoir la musique ?
Je pense que télécharger une musique, c’est comme aller au supermarché et prendre du chocolat, en partant, il faut payer. Mais c’est un nouveau monde de la musique. Je ne crois pas que nous changerons l’esprit des gens et je ne peux croire que le gouvernement puisse contrôler cela. Arrêter de faire de la musique ? Non, j’en ferais tant que cela sera possible. Quand je n’avais aucun soutien, pas d’argent, pas de promotion, etc., c’est internet qui m’a aidé pour payer le studio d’enregistrement. Peut-être, je ferais de la musique pour le fun dans mon studio et je mettrais mon travail sur internet. Les fans devront comprendre que la qualité sera différente d’un studio profesionnel.


Un mot sur l’actualité, en France, on a beaucoup parlé de ce scandale lié aux implants de prothèses mamaires PIP. Je me demandais quel est ton opinion sur ce sujet car de nombreuses femmes d’Amérique du Sud en ont et réclament (à juste titre) des dédommagements ?
Mon ex-femme a changé ses implants. Elle a utilisé cette opportunité pour augmenter son tour de poitrine !! Hahaha! Maintenant, ils sont vraiment très gros Hahaha!


Travailles-tu actuellement sur du nouveau materiel ?
Je suis toujours en train de composer. J’ai quelques chansons pour ANGRA et ALMAH. Je ne dirais rien de plus.


Je te laisse le mot de la fin
Merci pour ses bonnes questions. J’espère vous rencontrer dès que possible. Love and Peace.
 
Critique : Alisia
Vues : 1325 fois