Interview

EVIL MASQUERADE (2012) - Henrik Flyman

Salut tout d'abord comment vas tu !?

Je vais bien, merci. Mieux que jamais en réalité.

Pour la première fois de ta carrière il y a eu un long moment entre tes deux derniers albums, peux tu nous expliquer ce qui t'es arrivé ?

Je vais être très honnête. Je n'ai pas trouvé une seule bonne raison de sortir un nouvel album jusqu'à tout récemment. Les chansons ont été écrites et enregistrées en 2010 et l'album a été mixé au début de 2011. Mais je ne pouvais les proposer à mon ancienne maison de disques, car je ne voulais pas qu'un autre de mes albums soit sacrifié à cause d'une mauvaise promotion. C'est aussi assez frustrant de constater que les seules personnes qui font de l'argent sont celles qui vendent des bannières publicitaires et des marchandises sur PirateBay et autres sites. Si le groupe par son travail et son investissement dans la production ne gagne pas d'argent, pourquoi en laisser d'autres en gagner sur notre dos? La raison pour laquelle je fais de la musique c'est parce qu'elle me fait me sentir bien. Et c'est logique si nous obtenons quelque chose en retour. Mais pour faire court, j'ai décidé en décembre dernier de commencer notre propre label "DARK MINSTREL MUSIC". De cette façon, Je sais que nous ne seront pas exploités à nouveau par des gens malhonnêtes. Je sais aussi que la promotion se fait. C'est beaucoup de travail, mais c'est la seule chose à faire pour donner une chance à notre nouvel album et faire plaisir à nos nombreux fans. Maintenant pour la première fois nous allons avoir un aperçu du nombre d'albums vendus. Si les fans décident de nous soutenir au lieu de Pirater, alors il ne prendra pas beaucoup de temps avant que nous fassions plus de musique. J'ai déjà 25% de notre sixième album de prêt et ce seulement 2 mois après notre "libération". Nous verrons ce qui va se passer. Les fans décideront.

Pentagram est plutôt étonnant avec cette alternance d'ambiance joyeuse et très mélancolique voir lugubre, est-ce du à une évolution de ta vie durant la composition ?

En fait, non. J'ai traversé une période difficile au milieu de "FADE TO BLACK". Maintenant tout va bien. Et j'étais au top de ma forme quand j'ai écrit "Pentagram". Le style que j'ai choisi pour «Pentagram est un retour aux racines de la musique qui a fait de moi ce que je suis. Pour une période très courte avant Evil Masquerade j'ai eu un groupe qui s'appelait Zool. C'était la musique qu'on aimait faire mais on a jamais eu la chance de pouvoir développer avant la fin du groupe. La partie la plus difficile avec l'album était de comprendre le chemin à suivre après "Fade to Black». Mais quand j'ai réalisé ce que devrait être le style, tout est venu très facile.

En tout cas après un Fade to black qui m'avait des plus emballé, je dois dire que là tu as fait encore plus fort; tu ne t'arrêteras donc jamais !?

Hahaha ... eh bien, je suppose que c'est quelque chose que j'essaie de faire. J'espère que je pourrai rester à l'écart des limitations, ou du moins de les contourner. Je ne sortirai jamais un album si je ne le trouve pas aboutit. J'écris jusqu'à ce que j'obtienne le bon feeling. Parfois, c'est facile et parfois non.

J'ai été étonné de constater un certain retour aux sources, avec des influences plus 70' est-ce venu naturellement ou bien inconsciemment ?

Il est difficile de répondre. Comme je l'ai dit, il est venu très naturellement quand j'ai finalement compris que c'était la voie à suivre. J'avais également écrit un tas d'autres chansons qui étaient biens aussi, mais qui ne correspondaient pas au style de notre cinquième album. Il manquait quelque chose. Parfois, il est difficile de savoir ce qui manque jusqu'à ce qu'on le trouve. Voilà comment ça s'est fait cette fois.

Je trouve personnellement qu'Apollo réalise ici sa meilleure performance vocale; il est si varié mais surtout impliqué dans son chant, qu'en penses tu ?

Je suis absolument d'accord. C'est super de se connaître les uns les autres. Nous travaillons ensemble depuis 7 ans, et c' est facile pour moi d'écrire pour Apollo. En tant que producteur c'est également facile de savoir quand et comment travailler dans le studio pour obtenir le meilleur de lui. Il s'est surmonté en tant que chanteur cette fois encore. Pas de doute à ce sujet.

De plus je trouve qu'aujourd'hui il y a une réelle osmose entre vous tous qui se ressent sur cette opus, un véritable travail de groupe, je pense que ça doit être rassurant d'avoir des gens autour de toi aussi doués mais aussi compréhensifs sur ta vision des choses ?

Tout à fait d'accord. Il ne fait aucun doute qu'il y a beaucoup de talent dans ce groupe, mais ce qui le rend meilleur encore , c'est que nous sommes aussi de très bons amis. Les gens dans le groupe sont les personnes que je fréquente quand je ne travaille pas. Nous avons tous des rôles bien définis dans Evil Masquerade ce qui le rend le travail ensemble très facile. Il n'y a pas ego démesuré. Nous avons une réelle entente car dans le groupe nous aimons tous la musique.

D'où t'es venue l'idée de « Strangers Might Fool Ya » cette ballade néoclassique très ambiance renaissance ?

C'est mon interprétation du thème Folia qui a été joué pendant des siècles par des compositeurs classiques. Cela ressemble à du blues, mais le son est bien sûr très différent. La structure de la Folia permet à chacun de faire sa propre version. Plusieurs des compositeurs les plus connus ont fait leur version. Je voulais des paroles, cela rend notre version encore plus unique. Cela a permis de jouer sur les mots avec le nom de Folia ... hahaha.

Vous avez tourné à nouveau un clip pour « A silouhete » que penses tu de ce genre de support dans un monde ou la télé n'en diffuse plus ! De plus vous ne choisissez jamais les titres les plus évidents ?

Je ne sais pas. Je suppose que nous ne sommes pas un groupe qui fait de l'évident. Je ne suis pas un grand fan de vidéos de musique. Je préfère des vidéos live du groupe sur scène. Mais c'est un bon moyen de toucher les gens, je crois. L'objectif principal pour les vidéos d'aujourd'hui est l'internet. Les fans aiment regarder des vidéos sur YouTube et c'est très utile pour les webzines et autres quand ils veulent parler d'un groupe. Mais il y a encore quelques émissions de télévision qui jouent notre musique. Par exemple: «A Silhouette" a été tout simplement reprise par MTV Headbangers Ball.

Maintenant deux petites questions qui fâchent.
La première à quand une vraie tournée européenne avec un passage par la France ?


Dès que nous trouverons quelqu'un pour nous réserver une date.
Nous sommes prêts.


Et la deuxième c'est quand même pas très dur de garder un génie comme Apollo malgré son emploi du temps bien chargé avec Firewind et Spiritual Beggars !?

Pas vraiment. Et je suppose que c'est le signe des temps. Seuls très peu de musiciens peuvent survivre en jouant dans un seul groupe. Comme tout le monde, nous devons mettre de la nourriture sur la table et payer le loyer. Fondamentalement c'est juste une question de planification. Apollo a choisi d'être dans Evil Masquerade ce n'est donc pas un grand problème.

Voilà comme d'hab je te laisse conclure et je tiens à te remercier pour tout le bonheur que tu procures aux fans de métal comme moi avec ta musique.

Merci beaucoup et merci de faire cette interview. J'espère vous voir bientôt en France.

 
Critique : Guillaume
Vues : 1469 fois