Interview

ETHS (2013) - Staif (guitare et voix)

Les Marseillais entament une tournée française pour, en partie, présenter leur nouvelle chanteuse Rachel Aspe.
Votre serviteur s'est entretenu avec Staif à l'occasion de leur date sudiste, concert dont votre webzine préféré est partenaire.


Peux-tu présenter le groupe à nos lecteurs ?
Nous avons débuté dans un groupe de lycée en 1996 et sommes devenu Eths en 1999. Cinq disques et des concerts un peu partout en France et dans le monde.
La particularité du groupe réside surtout dans notre chanteuse qui peut à la fois chanter et crier ainsi que dans nos textes en français.

Il y a eu beaucoup de mouvements au sein de votre line-up. Penses-tu que celui-ci est enfin stabilisé ?
Chaque groupe, à l'instar de chaque être humain, a eu une destiné qui lui est propre. Le nôtre a connu de nombreux rebondissements, mais toutes ces épreuves l'ont nourri avec du recul.
Ce qui nous a toujours réunis dans le groupe est une même vision et surtout l'amour de la musique, ce que nous partageons tout les quatre aujourd'hui ; donc oui, je crois en la stabilité retrouvée et j'ai vraiment hâte de présenter le nouveau chapitre sonore qui est en préparation.

Le recrutement de Rachel est-il lié à sa participation à l’émission de M6 (NdSS : la France a un incroyable talent) ou la connaissiez-vous déjà ?
Rachel nous avait contactés dés le départ de Candice (bien avant l'émission) et ce qu'elle nous avait envoyé était vraiment au-dessus du lot, mais elle ne se sentait pas encore assez à l'aise au niveau du chant. Nous sommes donc restés en contact et elle a pris quelques cours de chant. Quand nous l'avons revue, elle nous a scotchés donc le choix était évident. Entre temps, il y a eu l'émission et même si ce n'est pas ce qui nous a décidés, il est indéniable que cela nous a apporté une couverture supplémentaire, ouvert certaines portes à l'étranger et surtout permis à certains fans de lui laisser une chance qu'une parfaite inconnue n'aurait peut-être pas eue.

De quoi traitent les titres de votre album III ?
Les morceaux parlent surtout de deux sujets, les apocalypses et l'enfantement. Avec Candice, nous étions passionnés d'eschatologie, on en parlait très souvent pendant la composition et étant devenue mère, il lui tenait à coeur d'écrire aussi sur son expérience.
Pour synthétiser, on peut dire que tout commencement appelle à une fin et que toute fin appelle à un recommencement. Je pense que c'est dans la nature même des choses, il suffit d'observer la nature ou même notre propre histoire.

Quels retours avez-vous eu suite à sa sortie ?
Les chroniques et les retours des fans ont été bons, nous avons été surpris de voir que cet album a plu à pas mal de gens (et "pays") qui n'étaient pas vraiment fans du groupe, je pense qu'en plus des compositions qui ont évolué, le son suédois de Fredrick Nordstrom nous a vraiment permis de toucher d'autres genres de "metalleux".

Comment votre choix s’est-il porté sur la cover de « Music » de Madonna ?
Nous avions vraiment envie de faire une cover sur cet album, mais d'un titre sans connotation "rock" pour plus de challenge. J'ai fait différents essais (dont Army Of Me de Björk) et au final notre choix s'est arrêté sur Music qui est un titre qu'on a souvent mis lors de nos soirées. On s'est vraiment éclatés à le reprendre et surtout observer les réactions des gens, notre but était justement de provoquer cela.

Vous avez sorti une édition limitée regorgeant de surprises et de cadeaux pour vos fans.
Etait-ce un moyen de prouver à votre public que l’attente en valait vraiment la peine ?

Cela faisait longtemps qu'on voulait sortir un coffret, donc lorsque notre label (Season Of Mist) nous l'a proposé, on a pris ça très à cœur. Ce n'était pas pour prouver quoi que ce soit mais vraiment pour remercier et offrir plus à tous ceux qui aiment et soutiennent le groupe. D'ailleurs, les coffrets se sont écoulés très rapidement, on espère refaire cela pour le prochain.
La pause avant la sortie de III fut nécessaire pour nous, pour différentes raisons.
Nous avons été ravis de voir que nos fans répondaient toujours présents. Nous ne serions pas grand chose sans eux.

Connais-tu et comment juges-tu la scène metal régionale (et marseillaise en particulier) ?
Nous jouons moins souvent qu'au début dans la région donc j'en connais moins, mais comme dans la scène française dans sa globalité, il y a de bons groupes qui arrivent, on sent que les influences extérieures sont aujourd'hui mieux digérées et ça donne envie d'en suivre certains ; d'ailleurs j'enregistre et fait du son dans la région marseillaise, si des groupes sont à la recherche d'un son et d'une prod bien metal, qu'ils n'hésitent pas à me contacter (staif@eths.net).

Avez-vous des concerts à venir ?
Nous serons sur la route jusqu'à la fin de l'année, ensuite nous finaliserons la composition et l'enregistrement du prochain album pour repartir en tournée dès fin 2014, la suite très vite.
Voici nos dates à venir :
Samedi 14 septembre 2013 au Jas’ Rod (Les Pennes Mirabeau - dpt. 13)
Vendredi 27 septembre 2013 à la Nouvelle Vague (Saint-Malo - dpt. 35)
Samedi 28 septembre 2013 à l'Arsenal (Nogent Le Rotrou - dpt. 28)
Vendredi 4 octobre 2013 au Brin De Zinc (Barberaz – dpt. 73)
Samedi 5 octobre 2013 au Chaudron (Le Mée Sur Seine – dpt. 77)
Jeudi 24 octobre 2013 au Divan Du Monde (Paris – dpt. 75)
Vendredi 25 octobre 2013 à la salle Gérard Dewaele (Sequendin – dpt. 59)
Vendredi 22 novembre 2013 à l’Abri Blues (Bois D'Arcy - dpt. 78)
Samedi 14 décembre 2013 au Grillen (Colmar - dpt. 68).

Un dernier mot à dire aux lecteurs des Seigneurs du Metal ?
Merci pour ton interview et je donne rendez vous à tous nos fans marseillais et sudistes le 14 septembre au Jas’ Rod aux Pennes Mirabeau pour nous re-découvrir sur scène avec Rachel.

www.eths.net
 
Critique : Secret Sfred
Vues : 1467 fois