Interview

BLANC FACES (2005) - Robbie lablanc


Tout d’abord, merci de réaliser cette interview avec nous.

Pourquoi avez vous choisi de créer ce groupe?


Mon frère et moi même avons toujours joué dans un groupe, nous avons eu la chance de faire cet album pour Frontiers et nous avons saisis cette opportunité. Nous avons de très bons musiciens et de vieux amis nous ont aidés, et nous avons saisie la balle.

Quelles sont vos principales influences ?

Certainement les Beatles, Doobie bros, Toto and Foreigner. Aussi Survivor, Journey et bien d’autres encore!

Pourquoi avez vous choisis Dennis Ward pour le mix de votre album?

En fait, Serafino le voulait pour le mix. Il a fait un super travail. Nous avons communiqué grâce à des mp3 et nous remercions dieu du résultat qu’il a fait. Il avait beaucoup de pression Dennis.

Cela fait longtemps que vous êtes dans la scène métal, mais c’est votre premier album. Pouvez vous nous raconter rapidement l’histoire du groupe et pourquoi avez-vous tant attendus avant de former ce groupe ?

Nous avions pas mal de chansons de prêtes ici aux Etats Unis et au Japon, comme Fury qui est un retour aux 80’s. Nous en avions assez du business de la musique et nous nous sommes arrêtés pendant un moment.

Quel est l’objectif du groupe?

De faire en sorte que les gens soient contents en écoutant notre musique.

Nous pouvons sentir un peu de nostalgie et aussi le fait de vouloir mettre des éléments plus modernes dans votre musique?

Nous avons essayé de faire un cd simple. Que de bonnes chansons (je l’espère), une bonne voix et un bon solo guitare. Le morceau à la batterie a été une partie très importante pour nous et Kyle Woodring s’en est occupé à la perfection. Je pense que trop de nouveautés dans la musique n’ai pas très bon. Tu peux faire tout ce que tu veux aujourd’hui en studio avec tous ces matériels digitaux, les outils de professionnels etc… . Nous avons évités ça et avons fait quatre prises pour tout élément.

Vous avez signé avec Frontiers et c’est une bonne chose. Pourquoi les avoir choisis ?

Nous aimons ce label et leur engagement envers la musique rock. Nous avons été honorés de travailler pour eux. Serafino a fait un superbe travail. Ca aide quand un label à de l’oreille !! Ils nous ont donnés de bonnes idées!!

Je pense que la chanson "We will rise" est basée sur l’album de Whitesnake ‘Oslip of the tongue’. Est-ce volontaire ?

Tu sais, je n’ai jamais noté ça! Mais tu as vu juste! Nous avons pensé à cette chanson comme un pont entre Foreigner et Journey!!

Allez vous tourner bientôt, en France peut être?

Nous pensons jouer en Allemagne en octobre. Nous aimerions jouer en France, c’est un beau pays !! Nous devons y vendre pas mal de CDS pour venir jouer dans l’hexagone.

En ce moment, aux Etats Unis la musique n’est pas basée sur le rock mélodique (je pense). Est il dur de jouer la musique que vous aimez dans ce pays ?

Oui. Le style musical a fait un grand bon en arrière aux Etats Unis. Nous n’en revenons pas. C’est cool d’avoir une bonne audience en Europe et au japon!! Si personne ne nous écoute aux U.S.A, c’est cool de savoir que des personnes nous écoutes dans votre pays. Merci !!
C’est la fin de l’interview, libre à toi de dire ce que tu veux!

Merci à tous pour votre soutient! Nous aimons faire de la musique et nous faisons de notre mieux pour vous. Dieux vous protège tous !!!!

Robbie Lablanc
BLANC FACES

Merci encore.
Ce fut un plaisir !!
 
Critique : Guillaume
Vues : 993 fois