Interview

THE RAVEN AGE (2017) - Dan Wright et George Harris

L’album tant attendu des anglais de The Raven Age sort dans quelques jours. « The Darkness will rise » est un très bon album de metal-core et le groupe, un grand espoir de la scène metal. Une excellente occasion que d’aller les rencontrer pour connaître la genèse de cet album et leur tournée actuelle avec Anthrax.

« Le groupe s’est formé en 2009. Pourquoi aura-t-il fallu attendre huit ans pour qu’enfin sorte votre premier album ? »

Dan Wright et George Harris : « A la base, nous avons monté ce groupe pour nous amuser, rien de plus. Nous n’avions pas de plan de carrière, ne pensions pas à faire des albums. C’était un juste un groupe de potes. Et puis au fur et à mesure des années et des tournées, le projet s’est structuré. Après cela, nous avons voulu enregistrer l’album seulement après avoir bien rodé les morceaux en live. Nous avons pris notre temps pour que l’album soit le meilleur possible. »

« Vous avez tourné avec des grands noms du metal de Mastodon à Gojira en passant par Opeth et Maiden. Je suppose que vous avez beaucoup appris à travers ces différentes premières parties que vous avez faites. »

Dan Wright et George Harris : « Cela a été très enrichissant, c’est vrai. En plus, nous avons tourné avec des groupes de metal dans des genres très différents musicalement les uns des autres. Lorsque nous avons tourné avec Gojira par exemple, nous avions un peu peur parce que les mecs ont un son super lourd par rapport à notre gentil metal-core mais cela s’est super bien passé. Et en plus les membres de Gojira sont vraiment de supers mecs. »

« Vous avez joué au Download en juin dernier à Paris. Là aussi cela s’est super bien passé. »

Dan Wright et George Harris : « C’est un super souvenir que ce concert. Déjà que pour un groupe metal d’être programmé au Download, c’est un honneur mais en plus le public français reprenait en chœur nos morceaux alors que l’album n’était pas encore sorti. C’était incroyable. Cela reste l’un de nos meilleurs souvenirs de cette tournée. »

« Comment qualifiez-vous votre style ? Metal-core ? »

Dan Wright et George Harris : « Le metal-core est la musique qui nous a le plus influencé. Ce sont les groupes de metal-core que nous écoutions et que nous écoutons encore le plus. Pour nous, il est important d’avoir un son métal mais avec des vocaux mélodiques. Pour cet album, nous avons travaillé beaucoup sur les vocaux et les mélodies. Nous voulons un son assez dur mais avec un aspect mélodique important. »

George, le fait d’être le fils de Steve Harris de Maiden a dû te faire baigner dans le metal depuis tout petit.

George Harris : « Oui même si à la maison, nous n’écoutions pas seulement du metal. Mon père était très branché rock classique. Nous écoutions beaucoup Jethro Tull, les Who, Genesis. Mais c’est sûr que d’écouter de la musique depuis tout petit t’influence. J’ai baigné dans un univers musical depuis ma plus tendre enfance. »

« Ce n’est pas une trop grande pression pour faire de la musique que d’avoir pour père, Steve Harris ? »

George Harris : « Je ne l’ai jamais ressenti comme cela. Je pense que c’est plus les médias qui imaginent cela. Pour moi cela n’a jamais été un problème. »

« Votre album est rempli de titres très longs. Vous le vouliez ainsi ? »

Dan Wright et George Harris : « Nous n’avions pas d’idées morceaux longs-morceaux courts. Mais tu as raison, nos titres sont souvent très longs. En fait c’est la façon dont nous les écrivons. Quand nous jouons, nos morceaux ont tendance à s’étirer. Nous pensons aussi que cela vient de notre côté mélodique. Pour que le côté mélodique puisse s’imprimer, il convient que les titres soient assez longs afin que le morceau puisse prendre toute sa structure, se développe. »

« Le premier single extrait de l’album est « Salem’s Fate ». Vous l’avez choisi car vous trouvez qu’ils représentent le mieux votre style ?

Dan Wright et George Harris : « Exactement ».

« Et toutes ces paroles autour du diable, de la sorcellerie. C’est la vieille tradition metal qui s’exprime là ».

Dan Wright et George Harris : « Là, il faut que tu demandes à notre chanteur (rires)

« L’album sort juste alors que vous entamez une tournée avec Anthrax. C’est le timing parfait. »

Dan Wright et George Harris : « Absolument parfait. Nous sommes trop contents d’être sur la route pour promouvoir l’album. Et encore plus avec Anthrax. Ils sont là depuis tellement longtemps et toujours aussi bons. Ils nous donnent plein de conseils. C’est cool. Cela va être une super tournée. »

« Encore une fois, vous êtes la première partie. Quand vous verra-t-on enfin en headline ? »

Dan Wright et George Harris : « C’est vrai que nous n’avons encore jamais joué en tête d’affiche mais normalement ce devrait être pour cet été. »
 
Critique : Pierre Arnaud
Vues : 136 fois