Interview

LIONE/CONTI (2018) - Ale Conti (Chant)

Quoi de mieux qu’une nouvelle interview avec l’adorable Alessandro Conti pour la sortie du premier album du duo Lione/Conti.
A défaut de pouvoir l’avoir en direct, une interview par email a été faite.

Bonjour Ale, comment vas tu? Tu as été pas mal occupé pendant l’année qui vient de s’écouler. Parlons en !


Bonjour Lionel ! Oui je peu te dire que j’ai été très occupé en coulisses avec l’enregistrement du nouveau Lione/Conti et aussi avec la campagne de récolte de fonds pour le nouvel album de Trick Or Treat.

Nous savons que c’est Fabio qui t’a présenté à Luca pour son projet Rhapsody et maintenant vous faites un album ensemble. Avais tu déjà pensé à cette éventualité ?

Pas vraiment. Je veux dire, pas avant que Simone Mularoni (DGM) et Frontiers Music m’appellent il y a un an de ça pour me parler du projet. C’était une ‘surprise’ et j’ai été très heureux bien évidement!

Pourquoi avoir dit oui à ce projet ?

Parce que je n’avais pas de raisons de dire non! (rires). Je veux dire par là que Fabio est un bon ami depuis maintenant quinze ans. C’est un grand plaisir pour moi de partager un album entier avec lui. Je pense que c’est aussi une bonne expérience pour tous les fans de Rhapsody. Et au delà de ça, je n’avais aucun doute sur la qualité des chansons et de la production, parce que la direction artistique a été faite par Simone Mularoni.

Votre label, a annoncé l’album comme un Allen/Lande. Que penses tu de
ça? Je veux dire, c’est bien d’être comparé à ces deux talentueux
chanteurs, mais ne penses tu pas que votre potentiel n’est pas exploité à
son maximum ?


J’adore les albums de Allen/Lande. Il peut y avoir quelques similitudes au début, mais je pense qu’il a une grosse différence niveau son entre les deux. Notre album est plus orienté « power » mais je peux comprendre que les personnes aient associé les deux projets ensemble.

En regardant la pochette je vois que tu as choisi ‘Il Cigna Nero’ comme
symbole. Je sais que tu aimes cette chanson, sans oublier que c’est un très
bon titre en concert, mais peux tu nous en dire plus sur ce choix ?


Tu as vu juste! ‘Il Cigna Nero’ est une de mes chansons préférées, aussi j’ai proposé à Frontiers un concept pour la pochette, pas très loin de celui de Allen/Lande, avec deux créatures qui se battent pour le visuel. Pour Fabio j’ai supposé qu’un lion entouré de flammes était parfait, une créature fière et puissante qui rappelle son passé musical.

A l’écoute de l’album, j’ai eu l’impression que la production était
principalement tournée vers la voix de Fabio, et que tu étais un peu plus en
retrait.


Je ne pense pas. Honnêtement tout est parfaitement équilibré pour moi. En général Fabio à la première partie de la chanson , et parfois il commence à chanter sur des parties acoustiques, quand moi j’attaque sur les parties qui ont plus d’arrangements / avec tous les instruments. Ce qui fait que ma voix se ressent plus dans le mix.

C’est ton ami Simone de DGM qui a écrit et produit les chansons.
Comment s’est passé le travail au niveau du choix des parties chantées par
tel ou tel chanteur ?


Ca a été très facile comme toujours quand je travaille avec Simone. Comme je l’ai dit, Fabio chante en général la première partie, mais ce n’est pas une règle stricte. Pour « Somebody Else » par exemple, je chante la première partie. Et pour les chansons que nous chantons seuls, Simone m’a donné deux titres puissants: « Gravity » et « Misbeliever ». J’adore toujours chanter ce type de composition.

Et il y a deux chansons qui m’ont vraiment accrochées. La première est
« Glories » mais ma préférée est sans aucun doute « Gravity ».


Oui, j’adore ces deux chansons, elles sont rapides mais j’aime aussi les différents sons que tu peux trouver dans tout l’album.

Parlons un peu de tes autres groupes maintenant. Tu as sortit récemment un album auto produit avec Trick Or Treat qui semble avoir du succès. Et la tournée pour ce Re-Animated a même commencée. Mais il y a une chose qui m’intrigue. Pourquoi avoir choisit uniquement ou du moins principalement des génériques en italien et non pas les version originales pour atteindre plus de personnes et non pas que le marché italien. Comme vous l’avez fait par exemple avec le titre « Pegasus Fantasy » de Saint Seiya.

Oui je peux comprendre ton questionnement. Mais tu sais ces génériques sont incroyablement en Italie et c’est aussi un cadeau à tous nos fans italiens qui nous le demandent depuis des années. Nous avons reçus beaucoup de messages de personnes qui ont « pleuré » en écoutant l’album, juste parce que ça créer un lien avec notre jeunesse / période d’insouciance, et ce avec le son d’aujourd’hui.
Sans oublier que l’album se vend très bien aussi en dehors de l’Italie, et ça nous fais plaisir. Je suis sur que mime ceux qui ne connaissent pas les chansons peuvent en apprécier la qualité. Nous avons essayé de le faire comme si c’était un vrai album de Trick Or Treat.

En plus de ça, il y a tout un tas d’invités incroyables sur l’album!

C’est incroyable en effet! C’est vraiment un album fait pour la fête, sur lequel nous avons appelés tous nos amis de la scène musicale italienne à venir chanter - et bien plus encore haha.

Que se passe-t-il du côté de LT’s Rhapsody? Des infos sur un nouvel album? nous savons que Luca, Patrice et Dominique sont en pleine tournée avec Rhapsody Reunion, mais bon haha.

Honnêtement il n’y a pas de nouvelles de ce côté et je pense qu’il n’y en aura pas dans l’immédiat. LT’s ne sera pas notre priorité dans le futur proche. Luca travaille sur d’autres projets, et c’est de droit qu’il utilise son énergie dans le domaine pour lequel il pense que c’est le mieux. Mais bien entendu, je serais heureux de travailler encore avec lui sur un nouvel album quand le moment sera venu.

Tu as récemment tatoué une personne venue de Suède et qui voulait le logo de Rhapsody sur son avant bras. Qu’as tu ressentit quand il te l’a demandé ?

Oui, une très bonne expérience! De temps en temps il arrive que les fans me demandent ce genre de choses. J’en suis très reconnaissant et je me sens chanceux aussi!

Maintenant, une question sport. Je sais que tu aimes le football, mais comment vis tu le fait que l’Italie ne participera pas à la prochaine coupe du monde ?

Mmm, laisse moi réfléchir. Je peux te dire ça: je déteste le football ! (rires). En Italie le sujet est très sérieux. Certaines personnes soutiennent une équipe et sont en guerre contre les autres. Le sens du sport en perd alors tout son sens. Où est passé le divertissement et l’unité?

Nous arrivons à la fin de l’interview. Merci à toi et je te laisse conclure. En espérant te revoir bientôt.

Absolument ! Je suis certain que je vais bientôt revenir en France avec Trick Or Treat ou avec le projet Lione/Conti qui sait?
 
Critique : Lionel
Vues : 357 fois