Interview

FUNNY UGLY CUTE KARMA (2018) - Dorain Gilbeau (Guitare)

Projet initié par Adeline « Chaos Heidi » Bellart et Dorian Gilbeau, Funny Ugly Cut Karma s’apprête à sortir son premier EP. Une belle réussite dans le style metal alternatif. Rencontre à Paris avec Dorian Gilbeau, guitariste du groupe.

« Quand et comment avez-vous commencé le groupe ? »


« On a commencé le projet il y a un an et demi. Adeline était ma prof de chant. Nous sommes devenus amis. Elle avait une expérience musicale au sein de Asylum Pyre, un groupe de metal symphonique. Je n’avais quant à moi pas d’expérience de groupe même si je fais de la musique depuis quinze ans. On s'est dit qu’il fallait faire quelque chose ensemble et on a monté le projet. »

« Votre univers est assez fun, tout comme le nom du groupe. Que signifie-t-il exactement ? »

« Le mot Karma c'est le fun, l'amusement et le metal bien sûr. Ugly Cut c'est le côté bi-polaire. C'est un nom qui sonne percutant et qui nous représente bien. C’est aussi un acronyme de FUCK. »

« Le metal est souvent très sérieux. Vous n'avez pas peur que ce côté fun ne soit pas bien compris ? »

« Oui, c'est vrai qu' on casse un peu les codes à ce niveau là mais le metal n'est pas que sombre. Il peut être aussi joyeux. On navigue entre plusieurs eaux et on peut sans doute intéressé un public crossover. »

« Vos influences sont variées. »

« Oui nous aimons Gojira pour le côté lourd, System of a Down pour la frénésie, Eths pour la voix. »

« Vos influences sont nu-metal ? »

« L'EP n'a pas été pensé comme ça. On se qualifierait plutôt de metal alternatif. »

« Vous avez enregistré l'album au Power Studio. Où est-ce ? »

« C'est à côté de Montpellier, à Notre Dame de Londres exactement. On l'a enregistré en février avec Brett Caldas-Lima à la production. Cela a été super de bosser avec lui. J'ai fait les guitares, la basse et la programmation et Adeline le chant. Nous sommes partis sur un EP pour présenter l'univers du groupe. »

« Il y a un côté pop chez Funny Ugly Cute Karma. »

« Oui, c'est vrai. C'est notre ADN. « Nuage de Maux » est un morceau avec une voix claire. On ne fera pas toujours du growl parce que c'est metal. Nous avons une culture metal mais écoutons aussi beaucoup d'autres choses. »

« Vous chantez en anglais et en français. Pourquoi ? »

« On avait commencé à faire une maquette et le feeling s'est imposé en français pour « Nuage de maux ». Pour le choix de la langue, cela dépend de la musicalité des morceaux. L'anglais fonctionne mieux pour la mélodie, par exemple. »

« La pochette fait très Prodigy plus que metal. »

« C'est pas faux. C'est une araignée qui fait 2 milimètres. Adeline fait de la macrophotographie et aime prendre les insectes en gros plan. Elle représente quelque chose entre le fun et le sombre qui est bien dans l'esprit du groupe. »

« Que signifie le titre du EP, « Before it was cool » ?

« L'expression signifie avant que ça soit cool. C'est comme un préquel. C'est dans l'esprit de Star Trek, avec l'idée de remonter le temps. »

« Vous avez fait une vidéo, « On The Run », elle aussi très fun. »

« On a pensé à faire des clins d'œil à l’imagerie metal et un jeu concours pour qu’il y ait interactivité avec le public. C'est un clip assez marrant au niveau mise en abyme. On voulait jouer avec les clichés metal. C'est une amie réalisatrice de clips qui nous l'a fait. On est très content du rendu final. »

« Il y a un côté pop culture dans le groupe. »

Oui c'est nous. C'est une composante du projet. Il y a des références à la littérature, à Lovecraft par exemple. Il était naturel que l'on fasse des clins d'oeil au cinéma, aux jeux vidéos. Même si je joue moins qu'avant, je suis fan de jeux vidéos. »

« Pourquoi avoir repris « Radio/Video » de System of a down ? »

« On est fans du groupe. C'est un hommage. On l'a faite avec un son inspiré des jeux vidéos de combat. »

« Il y a l'idée d 'un album à venir. »

« Bien sûr. On aimerait le faire début 2020. Entre temps, on sortira des clips. »

« Vous faites une release party le 19 Octobre au Klub. »

« Oui, avec un groupe de new beat metal en première partie, Alpha Brutal. Eux mêmes se qualifient de nintendo core. Ce sera notre tout premier concert. Il y a des projets de date ensuite qui vont arriver très vite. »
 
Critique : Pierre Arnaud
Vues : 11 fois