Interview

FM (2019) - Jim Kirkpatrick (Guitare)

Groupe majeur de la scène hard-fm des années 90, FM s'est reformé avec succès en 2007. Le groupe a retrouvé dès ce moment le succès qui était le leur dans les 90's et cela ne s'est pas démenti depuis. Rencontre avec le groupe au Hellfest.

« Vous avez reformé le groupe il y a un peu plus de dix ans après un concert qui n'était prévu que comme un one-shot. Vous ne pensiez pas à une possible reformation ? »

« Le groupe a splitté en 95. Il n'y avait aucun plan de reformer le groupe un jour puis il y a eu ce festival où nous nous sommes produits et qui a été un succès. Le promoteur a dit les gars vous êtes capables de rassembler 2000 personnes comme ça sur votre nom, il faut continuer. Du coup, le groupe s'est reformé. Sans Andy parce qu'il n'habitait plus en Angleterre. »

« Vous êtes très prolifiques depuis cette reformation avec déjà six albums au compteur en neuf ans. »

« Oui. Nous avons déjà un album prévu pour l'an prochain. A chaque fois nous enregistrons 20 titres et gardons les 10,11 meilleurs. »

« Votre retour a été un grand succès. Vous vous y attendiez ? »

« Dans les années 90, la musique a changé. Les promoteurs qui faisaient à cette époque des trucs underground sont devenus ceux qui produisent des festivals comme le Hellfest. On a de la chance que les gens du business de la musique qui sont aux manettes soient les mêmes que ceux d'il y a trente ans. »

« Il y a 5 ans vous aviez joué live le premier album dans son intégralité pour célébrer les 30 ans du groupe. Vous allez faire quelque chose de spécial pour les 35 ans ? »

« A la fin de l'année, nous faisons une tournée anglaise qui sera une manière de célébrer ses 35 ans. »

« Vous continuez de jouer de nombreux titres de vos deux premiers albums. Ils ont une saveur particulière pour vous ? »

« Nous jouons toujours 2, 3 trois morceaux de notre nouvel album en date. Les fans ont à l'esprit ces deux premiers albums qui sont restés dans leurs mémoires. Nous nous devons absolument de jouer « That Girl », « Bad Luck ». Des fans nous critiquent parfois sur Facebook de ne pas toujours jouer « Frozen Heart » mais faire des choix est toujours difficile. »

« Cette année vous a sorti un live à Milan. Comment est venue l'idée ? »

« C'était une idée de notre label, Frontiers. Et c'était une très bonne idée parce que cela avait été un grand moment avec un super public. »

« Vous vous sentez bien chez Frontiers ? »

« Oui, très bien. Ils sont cools avec nous. Ils nous laissent libres de faire ce que nous voulons. C'est agréable. »

« Vous jouez pour la première fois au Hellfest cette année ? »

« Oui et nous en sommes très heureux. C'est un super festival. »
 
Critique : Pierre Arnaud
Vues : 143 fois