Interview

THE CRAWLING (2020) - Andy Clarke (Chant / Guitare)

Dans l'importante scène metal nord-irlandaise, The Crawling a su en seulement deux albums, "Anatomy of Loss"( 2017) et "Wolfes and The Hideous White" (2018) s'imposer comme l'un des nouveaux groupes les plus intéressants. Leur doom/death/black s'avère particulièrement complexe et intriguant. On a rencontré le groupe de Lisburn à côté de chez eux, à Belfast.

"Le groupe existe depuis 5 ans. Vous avez sorti pas mal de matériel depuis vos débuts : un single, un EP et deux albums. Vous êtes très prolifiques."

" Après la sortie du EP, nous avions assez de morceaux pour faire un album, donc on l' a fait et nous avons enchaîné assez vite avec le second."

"Votre musique est un mélange de death et de black."

"Oui, je dirai que c'est un mix de doom, death et black. J'aime beaucoup des groupes comme Katatonia ou Paradise Lost. On trouve ce son très sombre chez nous. My Dying Bride a été une grosse influence aux débuts du groupe mais plus trop aujourd'hui. J'aime Satyricon ou Deicide que je trouve intéressant au niveau du chant."

"Le côté atmosphérique semble important chez The Crawling."

"Très important, c'est vrai."

"Vous avez sorti plein de vidéos."

"Oui, on essaie de faire une vidéo pour chacun de nos titres."

"Vos vidéos ont un côté étrange, très petits films d'horreur années 70."

"On essaie de faire dans nos vidéos de petits films car nos morceaux sont longs.Les gens semblent les aimer, c'est cool. C'est ma femme qui les réalise. Elle est photographe semi-pro, couvre les festivals. Nos vidéos coûtent assez chers. Nous économisons au niveau production car je m'occupe de production, essentiellement des trucs metal."

"Vous êtes un trio."

"J'ai été dans un combo où nous étions cinq mais je suis un control-freak donc le moins nous sommes dans un groupe, le mieux, c'est (rires). J'écris les morceaux. Les deux autres membres du groupe amènent des idées. Nous avons les mêmes goûts musicaux, avec de petites différences."

"Il y a un côté doom aussi chez vous."

"J'ai grandi en écoutant du doom. J'aime les morceaux longs et lourds."

"Comment est la scène metal ici ?"

"La scène metal à Belfast est importante. Il y a du monde aux concerts de metal extrême. Tu as deux supers salles comme le Voodoo Club ou le Limelight. Des lieux où nous avons joué à plusieurs reprises. Il y a des webzine metal qui couvrent, c'est selon, spécifiquement l'Irlande du Nord ou le Royaume-Uni."

"Votre label Grind Scene Records est Nord-Irlandais ?"

"Oui, c'est le label de mon frère. C'est un label qui existe depuis 10, 15 ans. Il l'avait crée pour son propre groupe. C'est un label orienté metal. Il y a essentiellement du death. Il y a des groupes irlandais mais aussi anglais. Des groupes connus comme Extreme Noise Terror."

"Il y a une scène metal à Lisburn ?"

"Il y a des fans de metal à Lisburn mais c'est difficile de parler pour autant de scène."

" Vous sortirez un album l'an prochain ?"

"Je ne sais pas encore. J'ai écrit de nouveaux morceaux mais je ne sais pas encore si on fera un album."

"Vous avez sorti les deux premiers en vinyle ?"

"Pas en vinyle. On les as sortis en CD et pour le dernier en CD et K7 parce que l'on trouvait marrant de le sortir dans ce format. Nous aimerions sortir nos disques en vinyle mais cela coûte très cher."

"Hors le Royaume-Uni où avez-vous joué ?"

"En Norvège, Slovénie, Allemagne, Malte."

"Quels sont les plans du groupe pour l'an prochain ?"

"On a déjà de bonnes dates prévues. On va faire de nouvelles vidéos aussi. On a de bons plans pour faire des premières parties de groupes importants."

"Tu n'es branché que metal"

"Essentiellement mais j'aime bien Pj Harvey, Pink Floyd"
 
Critique : Pierre Arnaud
Vues : 101 fois