Interview

ANGRA (2006) - Kiko Loureiro

Tout d’abord merci de répondre aux questions en Français pour Seigneurs du métal.

Merci à vous je vais essayer.

Je te fais confiance

Ok

La première chose qui marque à l’écoute de votre dernier album Aurora Consurgens, c’est le coté encore plus progressif mais aussi plus heavy de votre musique est-ce une évolution souhaitée ?

C’était naturel la direction plus heavy, plus directe. Ce n’est pas une chose à laquelle on a pensé avant la composition. Ç’était très naturel, je crois que c’est à cause de ‘Temple of shadows’ qui était plus long, très progressif, avec plein d’arrangements, de partie orchestrale, instrumentale. On a gardé des choses très progressives mais cette fois ci plus directes en général, on a essayé de faire évoluer le son d’Angra, c’est un groupe qui essaie toujours d’évoluer (le temps qu’une ambulance passe et on reprend) cette fois-ci on a essayé d’accorder les guitares un peu plus lourd, de jouer avec des 7 cordes pour avoir un son plus heavy. Finalement, cela va aussi avec l’atmosphère et le sujet de l’album.

Peux-tu en quelques phrases résumer le thème développé dans l’album ?

Le thème comme on fait toujours, est de parler de l’être humain des choses réelles pas des histoires fantastiques ou des choses comme ça, on a parlé cette fois du domaine plus psychologique, des problèmes mentaux : schizophrénie, suicide, des problèmes étudiés par des psychologues comme Freud, Jung qui s’est servi d’un livre écrit pr St Thomas d’Aquin au 15eme siècle qui s’appelle Aurora Consurgens qui fut interdit par l’église catholique car considéré comme obscur. Il y a des dessins très bizarres certains disent que c’est St Thomas d’Aquin qui les a faits. L’église dit que non mais les alchimistes disent que oui. Donc St Thomas d’Aquin a utilisé ces dessins pour expliquer les problèmes mentaux humains.
Voilà le thème.

Comment s’est déroulée la composition ?

Rafael a composé un titre, Edu deux, la première de Felipe et 5 de moi. J’ai beaucoup travaillé dans cet album avec donc 5 compositions et 3 paroles, ce qui est différent des autres albums, on a fait séparément les chansons on les a répétées ensemble puis le groupe a choisi lesquelles on a enregistré.

J’ai l’impression qu’au niveau solo guitare tu t’es complètement lâché, tu joues d’une manière encore plus technique, très virtuose je me trompe ?

Oui… en fait je ne sais pas si c’est plus technique que les autres albums, je crois qu’il y a des choses techniques, je dirais que c’est plus guitaristique, les solos sont plus long, enfin ils ne sont pas forcément plus longs que les autres albums, la différence c’est que la guitare est toujours là. Avant il y avait le solo puis un passage orchestral cette fois là c’est tout de la guitare. Cette fois-ci on a voulu faire quelque chose plus avec le groupe moins de clavier ou d’orchestrations on a voulu faire plus direct plus guitaristique plus en groupe !

Edu développe un chant différent à la fois plus agressif et technique, doit-on voir là aussi un choix d’évolution ?

Oui c’était en fonction de la musique, étant plus direct Edu a du changer sa façon de chanter pour coller au nouveau morceau plus heavy, mais il sait rester mélodique à des moments précis.

C’est une nouvelle fois Dennis Ward (Pink Cream 69) qui a produit l’album,
il semble que vous avez trouvé en lui l’homme qui vous fallez pour le son Angra ?


Oui parce que il a compris l’esprit d’Angra, c’est très facile de travailler avec lui, il est moitié Allemand, moitié Américain, donc il a le perfectionnisme, la mentalité très sérieuse pour enregistrer correctement mais il sait aussi être cool, faire des blagues donc c’est un bon équilibre. Il est très bon techniquement au niveau informatique, il a de bons goûts musicaux, il est musicien, il joue dans Pink Cream 69. Il a un point de vue de musicien, d’ingénieur du son et de producteur donc c’est très facile de travailler avec Dennis.

Vous avez, semble t’il délaissé les orchestrations symphoniques qui sont pourtant l’une des marques de fabrique d’Angra, pourquoi et n’as-tu pas peur que les fans soient surpris ?

On a essayé d’évoluer, on utilise toujours des orchestrations mais elles sont plus discrètes, on en a utilisé moins et différemment, c’est pas qu’on a délaissé. Pour le prochaine album on fera peut être tout avec plus d’orchestration mais là on a essayé quelque chose de différent, les orchestrations, elles sont là mais au mixage elle sont plus en retrait.
Je pense que les fans comprendront car ils ont l’habitude qu’Angra évolue.

J’ai entendu dire que tu donnes des cours dans une grande école de musique au Brésil, quels sont les conseils que tu donnes aux jeunes musiciens qui ont envie de suivre vos pas ?

La musique c’est un mélange de volonté et d’envie de montrer ce que tu as en toi, un musicien a toujours de la musique en lui et il doit trouver le meilleur moyen de sortir ce qu’il a en lui en son, avec son instrument. Tout le monde a de la musique en soit, on en écoute on a le bruit de la mer de la ville et un musicien c’est une personne qui parle avec son instrument.
Premièrement, il doit trouver ce son en lui et trouver la volonté de le montrer aux autres.
Deuxièmement, tu dois apprendre ton instrument sa technique sa méthodologie tu dois étudier 4 à 6 heures par jour pour connaître comment parler avec l’instrument. C’est la volonté et le travail qui te permettront de sortir ces sons en toi c’est très difficile mais c’est aussi très plaisant une fois que t’y arrives. Aussi il faut écouter tous les styles de musique connaître les grands musiciens passés et présents, la musique de tous les pays, ça c’est vraiment important.

Vu que c’est les 15 ans du groupe y aura t’il une tournée spéciale?

Oui on veut jouer tous les titres d’Angra même les chansons les plus vieilles, celle d’Angels Cry qu’on a arrêté de jouer pendant le tournée d’Angels Cry donc nous voulons jouer toutes les chansons donc à chaque concert changer la set list pour que les fans puisent écouter les choses du passé et du présent, c’est notre idée et aussi enregistrer un DVD pour fêter ces 15 ans.

J’ai entendu dire qu’Edu prépare un album solo est-ce vrai ?

Oui car en début d’année on avait un peu de temps et il a fait un album solo qui s’appelle « almah » et moi j’ai fais avec des amis brésiliens un album solo instrumental une sorte de fusion entre métal et musique brésilienne c’est pas encore sortie en France mais si vous voulez le connaître il faut aller sur www.Angra.net ou www.Kikoloureiro.com.br et découvrir tout ça.


C’est la fin de cette interview je te laisse le dernier mot ?

Je voudrais dire aux fans français qu’on a beaucoup de respect pour eux car ils sont des amis d’Angra depuis longtemps. La France a compris notre volonté de mélanger les styles musicaux depuis Angels Cry et plus encore après Holy Land et depuis il nous est très bon de jouer en France et je vous remercie de tout ça je le dis à chaque fois car je remercie vraiment la France pour leur amour envers Angra.

J’espère que tu as tout compris?

Oui c’est bon j’ai beaucoup discuté avec Gus Monsanto (Adagio) ces derniers temps donc je me suis habitué au Brésilien qui parle français.

Et aussi grâce aux joueurs de foot brésilien.

Oui aussi !!
Donc merci pour tout en espérant te voir en France pour un concert et boire une bière.


Oui il n’y a pas de problème on devrait être en France pour février à Paris, Lyon mais pour l’instant rien n’est planifié ce sera avec plaisir, merci à toi.

Bonne continuation !

Merci
 
Critique : Guillaume
Vues : 1211 fois