Live Report

KIKO LOUREIRO MASTERCLASS – 22.03.08 - Jas Rod (Les Pennes Mirabeau)

 
Le guitariste soliste d’Angra nous fait plaisir en nous offrant ce soir un masterclass au Jas Rod (15 minutes de Marseille). Organisé par le Club Hard Rock Marseille (à qui l’on doit également le masterclass Sheehan-Mc Alpine-Donati !), démonstration, explications techniques et discussions se succèderont pour un agréable moment qui aura été, semble-t-il, réciproque.

Après une bonne quarantaine de minutes de retard, les chaises sont finalement toutes prises d’assaut par environ une soixantaine de fans et/ou curieux. Effectivement, le gratteux aura réuni ce soir apprentis guitaristes, guitaristes plus ou moins confirmés, fans d’Angra ou jeunes curieux.
Kiko entre enfin en scène et la soirée sera d’office mise sous le signe de la sympathie. En effet, le public à la fois attentif voire peut-être même impressionné sera au début très silencieux et respectueux, pour au final, et à la demande de Kiko, se lacher un petit peu et les questions se sont alors mises à fuser.
Kiko enchaîne donc chansons et questions avec passion. Le beau gosse brésilien est très accessible et se permet même de passer la soirée à discuter avec nous dans un français très compréhensible. Sympa !
Aux détours de monumentales claques à la fois visuelles et auditives, Kiko nous apprendra qu’il est endorsé chez Tajima (au Brésil) et ESP, et qu’il n’utilise « qu’un » ampli Brunetti neuf à chaque fois de 20W.
Même si tout se déroule dans la bonne humeur, j’ai trouvé Kiko assez « frustré », peut-être même vexé quand on lui parlait d’Angra. Le pompon aura été atteint quand on lui comparera André Matos avec Edu Falaschi ! De plus, a priori, Angra ne tournera pas en 2008. Même si le groupe est annoncé pour le Hellfest de cette année, je conseille aux fans du groupe qui s’y rendre juste pour Angra d’y réfléchir à deux fois, tant, d’après Kiko, il y a plus de chances que le groupe n’y joue pas que inversement.
De même quand il proposa de terminer le masterclass par un titre d’Angra et qu’instinctivement, on lui lance « Carry On » (j’aurai d’ailleurs cité également cette chanson ou « Nothing To Say »), il fait un peu la moue, joue le riff du début, puis enchaîne avec « Nova Era » en entier :P
Au final, voici une bien belle soirée que nous ont proposés le Club Hard Rock Marseille et le Jas Rod. Merci à eux, ainsi qu’à Guillaume qui aura joué le rôle du présentateur avec brio ! Juste un peu déçu du manque d’entrain de Kiko lorsqu’il s’agissait de parler de la période Matos, mais là, j’avoue que c’est le fan ultime du « Angra pré-Rebirth » qui parle.
 
Critique : Secret Sfred
Date :
Vues : 828 fois