Live Report

MICHAEL SCHENKER - Jas Rod Pennes Mirabeau - 7/11/2015

 
Quasiment 1 an après son dernier passage à Marseille le blond germain revient avec sa fine équipe investir le Jas Rod plein à craquer !!! Il faut dire qu'avec une heure de retard le public à largement eu de quoi s'entasser devant les portes closes.

Une fois à l’intérieur 77 groupe d'ouverture est déjà sur scène pour un show électrique qui fleure bon les 70' et surtout le Ac/Dc de cette période, les Espagnols étant fortement inspirés par la bande des frères Young.
Les 45 minutes sont passées à très vive allure tant nos très jeunes Ibères ont de la pêche à revendre et ont délivrés un concert énergique et plein d’enthousiasme !!!! Un groupe taillé pour la scène qui même s'il n'invente rien fait son boulot et chauffe la salle.

Le public est bouillant avant l'arrivée des légendes. Le groupe semble en bonne forme même si une très désagréable impression de déjà vu ne m'a pas lâché de la soirée. Pourquoi ?? Et bien plusieurs raisons à savoir, le Schenk n'aime pas trop les surprises et l'entrée en matière avec « Doctor, Doctor » plus la palanqué de titres déjà joués à l'espace Julien ne donnent pas l'impression de voir un autre concert !! Pour preuve seulement 3 titres sont différents. Heureusement ils n'ont pas poussé le vice jusqu'à les mettre dans le même ordre (quoique!), mais quand même c'est dur.
Les tenues similaires de trois des cinq protagonistes renforce cette désagréable impression de déjà vu, plus quelques gimmicks et nous voilà pris dans un voyage dans le temps.
Heureusement pour les fans présents le groupe est en forme oui Doogie est en voix et Michael toujours enthousiaste régale ses fans à grands coups de 6 cordes maîtrisées. Même si tout ça donne une impression d'automatisme, les morceaux balancés fonctionnent toujours (étrange de constater que ce sont quand même ceux de Scorpions qui remportent le plus de suffrages!!!) et le concert se déroule sans accroc. 1H30 de pur hard rock légendaire à qui il ne manque que quelques surprises pour être encore meilleur.
Reste le fait de voir une des personnes les plus talentueuse de sa génération, toujours en forme et de constater qu'il ramène encore beaucoup de monde.
La messe est dite après un « Blackout » toujours aussi efficace, qui nous rappelle à quel point les frères Schenker comptent dans l'histoire de notre musique préférée !

Set list

Doctor Doctor
Live and Let Live
Lights Out
Where the Wild Winds Blow
Natural Thing
Before the Devil Knows You're Dead
Victim of Illusion
Lovedrive
Coast to Coast
Vigilante Man
Saviour Machine
Too Hot to Handle
Lord of the Lost and Lonely
Rock You Like a Hurricane Rock Bottom

Rappel
Attack of the Mad Axeman
Communion
Blackout

 
Critique : Guillaume
Date :
Vues : 464 fois