Live Report

LOFOFORA - LA MOBA - 27/4/2018

 
Chose promise, chose due. Direction la première date venue pour aller découvrir Lofofora en acoustique, quelques jours après la sortie de leur nouvel album, le bien nommé Simple appareil. Le hasard me guide vers une salle ouverte depuis un an à Bagnols-sur-cèze dans le Gard. Un lieu assez insolite, qui a tout d'une veille guinguette mi-roots, mi-retapée et re-mi-roots derrière. Un lieu qui va parfaitement bien au jazz manouche et au reggae. Et pourquoi pas à du Lofo ?

"La bave aux lèvres, le regard trouble"
Un concert acoustique de Lofo', ça change tout, et ce n'est pas peu dire. Sans saturation, Reuno se retrouve seul. Le spectacle prend alors une nouvelle tourne. Un one man show fait de postures, de mimes, d'échanges de regard qui créent un lien immédiat entre le groupe et le public, qui donnent vies aux textes, et qui ainsi délient le sens profond des histoires. Toute cette énergie est vitale pour amener dans sa sphère un public qui compte forcément quelques sauvages frustrés. Il ne faudra d'ailleurs pas attendre avant qu'une paire d'agitateurs gâchent l'ambiance, malgré le fun de la méthode pour les éconduire. La meilleure recette : donnez à un mec qui a trop bu le micro, compter une minute ce qui est suffisant pour se rendre vraiment ridicule, finissez avec une remarque cinglante.

"La tête contre les murs"
Plus que de la répartie sur scène, le groupe a fait également preuve d'audace. Jouer dix des onze titres du dernier album. Jouer un show d'une heure et quasiment 45 minutes dans une ambiance à laquelle les fans sont peu habitués. On se raccroche alors à ce qu'on peut c'est certainement Les gens, introduit à l'harmonica, qui s'est avéré libérateur, suivi peu après par Autopilote dont le refrain fût chanté intégralement avec le public. Bonus : Reuno dans la fosse sur Adolescent attardés. Les titres phares du dernier album sont en revanche difficile à cerner, car même si la clameur est plus importante en début de set, notamment Théorème que j'avais déjà repéré lors de ma chronique, Les anges et Sven passent super bien en live.

Ce concert intimiste en acoustique avec Lofofora est une expérience incontournable pour cerner son dernier album, et occasion de découvrir les anciens morceaux sous une autre facette. On appréciera le côté authentique de ce groupe qui fait avant tout ce qui lui plaît et qui ose, quitte à rater certaines transformation comme Contre les murs et Pornolithique.

Quoi qu'il en soit, si contrat il y a, il est rempli puisque Simple appareil est logé, nourrit, blanchi dans mon esprit pour au moins plusieurs semaines. C'est à peu près le temps qu'il vous reste pour prendre les places pour cette tournée unique car en 2019, Lofo reprend la musique de sauvage.

Setlist
Les boîtes
L'apétit
Pyromane
Contre les murs
Troubadour
Théorème
Les gens
La splendeur
La dose
Autopilote
Les anges
L'histoire ancienne
Enfant du chaos
Pornolithique
Adolescent attardé
Évadés
Sven
Martyr


 
Critique : Weska
Date :
Vues : 18 fois