Live Report

KLONE - LOFOFORA - Le cargo de nuit - Arles - 3/11/2018

 
Lofofora en acoustique, c'est bientôt terminé. L'aventure ne prend pas fin au Cargo de nuit à Arles, mais fin 2018 cette page se tournera, et il reste très peu de dates ! Écrire un billet sur le sujet, c'est à se demander si ce n'est pas simplement pour vous narguer façon "nous y étions, et pas vous, et plus jamais vous n'en aurez l'occasion". Allez, prenez-le plutôt pour un "bougez vous sur les dernières dates !".

Klone
A voir, à entendre

En acoustique, il y a aussi Klone auteur d'un album en 2017 simplement intitulé Unplugged. Si vous nous suivez sur facebook, il était dans mon top 10 de mes meilleurs moments 2017. Je vous encourage à lire ma chronique et vous évader quelques minutes de vos tracas quotidiens. Mais le mieux que vous puissiez faire, c'est encore de vous rendre sur place, il reste de nombreuses dates avant la fin de l'année et la campagne de promo du prochain album prévu pour mai, car là, cela vaut vraiment le coup.

Parce que les poitevins maîtrisent largement le sujet et restituent avec fidélité, chaleur et intensité leur album. Les nuances sont un peu différentes de la version studio, notamment par le jeu de percussions qui amène des montées en puissance dans lesquelles Yann Ligner déploie quelques growls inattendus. Sa voix est la vraie surprise de cette soirée tout comme son interprétation, statique sur un tabouret, comme habité par la musique. Un choc qui donne envie de replonger dans la discographie metal atmophérique et progressif afin de redécouvrir ce groupe qui reste, malgré sa carrière de presque 20 ans, assez méconnu. Que les nostalgiques de Tool et Porcupine Tree suivent mes pas ! Et je n'insisterais pas assez, tendez bien l'oreille sur la voix de Yann Ligner, elle est absolument incroyable.

Lofofora
Musique de sauvage façon Molière

C'est une tout autre paire de manche pour Lofofora qui doit restituer une musique de sauvage en acoustique, bien que les titres issus de l'album Simple appareil soient taillés pour ça. Mais contrairement au début de tournée, le set a pris une tournure un peu plus jazzy et bluesy côté musical. Daniel et Phil ont trouvé un angle d'approche pour restituer les titres les plus riffus de la set list. La palme revenant à Enfants du chaos, un titre que je n'aime pas spécialement à la base mais dont il faut reconnaître la beauté de sa transposition en acoustique.
Mais c'est surtout à Reuno d'emmener le public avec lui, ce qui est vraiment réussis grâce à une interprétation très théatrale, afin que l'histoire de chaque titre se révèle. Ce format acoustique désormais maîtrisé permet à à Lofo de réellement à donner vie aux textes, et au travers des gestes chaque mot retranscris les diverses idées qui jalonnent la setlist : les joie, les peines, la mort, l'écologie, la crise capitaliste, la religion, la rupture amoureuse, le refus de la vie d'adulte. Pour arriver à se résultat, le bonhomme donne de sa personne, déforme son visage, pousse aussi loin que possible l'interprétation théâtrale. Peut-être un peu trop.

Il faut dire qu'il est pas aidé le Reuno. Un aimable donnateur s'est donné pour mission de lui donner un shooter de rhum à chaque chanson. Titre après titre, l'insolite tourne au comique puisque l'un prend à partie l'autre jusqu'à ce que la question soit enfin posé : "est-ce qu'on est dans une soirée Rire et chansons ou quoi ?". La réponse est très certainement non, mais après les accolades et les interruptions à chaque titre, le joyeux donnateur finira tout de même par être éconduit avec une finesse et une répartie qui fait aussi toute la réputation de Reuno. L'ambiance est au beau fixe et au final, malgré une chanson au titre aussi sinistre que Martyr, tout le monde repars avec la banane.

Lofofora set list :
Les boîtes
L'appétit
Pyromane
Contre les murs
Troubadour
Théorème
Les gens
La splendeur
La dose
L'histoire ancienne
Autopilote
Les anges
Enfants du chaos
Pornolitique
Double A
Le forçat
Le fond et la forme
Sven
Le martyr

Dernières dates Lofofora :
30.11 Cergy (95) L'observatoire
01.12 Auxerre (89) Le Silex (avec Klone)
08.12 Chaville (92) MJC La vallée
14.12 Poligny (39) Moulin de brainans
15.12 Scey s/Soane (70) Echo Systel
Dernières dates Klone :
09.11 Strasbourg (67) La Maison Bleue
15.11 Tours (37) les 3 Orfèvres
16.11 Limoges (87) El Doggo
17.11 Poitiers (86) Show surprise
22.11 Paris (75) Le Gibus
22.11 Cambrai (59) Le Garage Café
24.11 Lille (59)Le Bobble Café
30.11 Savigny Le Temple (77)
01.12 Auxerre (89) Le Silex (avec Lofofora)
02.12 Niort (79) Festival Rise and Fall
06.12 Tulle (19) DLQC
08.12 Le Haillan (33) Salle Salem
09.12 Pau(64) Le cabaret au suivant
12.12 Toulouse (31) L'Usine à Musique
13.12 Montpellier (34) Black sheep
14.12 Vitrolles (13) Salle du roucas
15.12 Draguignan (83) Le Bucéphale
16.12 Nice (06) L'Althérax

 
Critique : Weska
Date :
Vues : 123 fois