Live Report

AQME - Le Moulin - Marseille - 22/3/2019

 
En cette soirée du 2 mars, se déroulait un événement particulier au Moulin : ce fut les adieux du groupe Aqme à notre cité phocéenne. Après vingt ans d’existence, ils ont décidé de tirer leur révérence et ont débuté leur tournée d’adieux, avec pour troisième escale : Marseille. Autant dire que ce concert-là promettait d’envoyer du lourd !

Avec Rescue Rangers en première partie, l’ambiance s’est rapidement réchauffée au fil de leurs morceaux ! Même les plus impatients de retrouver la bande des quatre se sont laissés porter par l’énergie de ce groupe. C’était pêchu, puissant, je vous invite vraiment à découvrir ce groupe si ce n’est pas déjà fait !

Puis, « This is the End » de The Doors a retenti, lourd de sens en ce vendredi soir. Les premières notes de l’emblématique « Tant d’années » ont débuté et là, le public s’est transformé ! Euphorie totale, tout le monde s’est mis à chanter d’une seule voix. Aucun doute possible, l’assistance présente faisait partie des vrais fans d’Aqme, ceux qui connaissent tous les morceaux par cœur. Entraînés par Vincent, surexcité, comme à son habitude, si ce n’est encore plus ce soir-là, partageant son micro à tout va, plaisantant entre chaque morceau avec les spectateurs, Charlotte (d’habitude plutôt discrète) s’y mettant également. Car c’est aussi ça la force d’Aqme, une proximité et un partage avec les gens que peu de groupes savent cultiver durant tout un concert (et tant d’années...) Les pogos ont commencé à s’enchaîner, des wall of death ont été lancés, la foule a été plus que réceptive, ravie de constater que le groupe avait décidé de nous interpréter des morceaux de nombre de leurs albums, une sorte de voyage à travers le temps passé avec eux.

Ils nous ont ensuite fait la surprise d’interpréter le titre « Entre les mains », issu de leur prochain album Requiem, qui sortira le 12 avril (car oui, ils ne s’arrêtent pas sans nous faire un dernier cadeau). Ce morceau est sorti depuis quelques jours seulement et le public le chantait déjà ! Quand je disais que les fans étaient bien présents au Moulin...

Une fois le show bien entamé et le public franchement énervé, Vincent nous a annoncé la venue d’un « enfant du pays », pour interpréter en duo le titre « Rien ne nous arrêtera ». Et ce fut Shawter, chanteur charismatique de Dagoba, qui fit son entrée sur scène devant une assistance plus qu’enchantée. Petite dose d’énergie supplémentaire alors que nous n’en manquions pourtant pas !

Les morceaux ont défilé à toute vitesse, puis Etienne nous a offert un solo de batterie époustouflant, devant une salle totalement subjuguée. D’une dextérité et d’un naturel déconcertants, le genre de solo qui laisse admiratif même pour un batteur expérimenté.

Vient le moment du titre « Ce que nous sommes ». Les habitués connaissent la marche à suivre. Ce moment où le chanteur demande à tout le monde de s’accroupir pendant un pont de quelques secondes, pour nous faire « jumper » dans tous les sens lorsque la musique reprend de plus belle. Je vous laisse imaginer l’ambiance que cela peut mettre. Le groupe quitte ensuite la scène quelques instants puis revient suite aux rappels des spectateurs qui ne sont, de toute évidence, pas rassasiés ; pour terminer sur « Superstar ». Nous le savons, c’est le dernier morceau, le public entier se lâche une dernière fois.

Comme à leur habitude, la bande des quatre, nous a laissés en sueur et avec le sourire (si cher à Vincent). On pourra dire qu’ils ont mis le feu au Moulin. L’ambiance était totalement survoltée. Le public semblait prendre à cœur de profiter à fond de ce dernier show à Marseille et semblait vouloir laisser un sacré souvenir à Aqme, comme pour les remercier pour ces vingt années !

Setlist :

T.I.T.E.
Tant d’années
Lourd sacrifice
Avant le jour
Blasphème
Le rouge et le noir
Pornographie
Si loin
Le culte du rien
Entre les mains
Rien ne nous arrêtera
« Si » n’existe pas
La réponse
Drum solo
Se souvenir + outro
Ce que nous sommes
Superstar
 
Critique : Anais
Date : 22/3/2019
Vues : 126 fois