Live Report

JUPITER - FesFE[M] - VII ARC - Secret Place (Montpellier) - 17/5/2019

 
C'est la curiosité qui a guidé mes pas au Secret Place de Montpellier ce vendredi 17 Mai 2019. Et oui JUPITER, groupe de power metal japonais est en tournée européenne et fait halte dans le Sud. Hors de question de louper ça!
Habitué des lieux, la salle sera malheureusement très vide. 50 personnes à tout casser mais qui vont jouer le jeu à 100%.

La soirée sera sous le joug des costumes et de la mise en scène. VII ARC, jeune groupe allemand de rock metal pose une ambiance particulière. Très maquillés, assez émo gothique et passant du chant clair au growl virulent le combo nous montre quand même une joie et un plaisir de jouer ici.
Le son était pas trop mal et le chant de Kay en clair s’améliorera après les deux premiers morceaux car ça partait moyen (ou alors était-ce le son).
Toujours est-il que la prestation est puissante, bonne ambiance, et le public est conquis. Bon point pour les jeunes !

Alors là c’est pas la même… On arrive aux japonais de FesFE[M]. Tous vêtus de dentelles ou de robes, style nippon of course, et se prenant pour des marionnettes, je dois avouer que je ne sais toujours pas ce que j’ai vu/entendu. Sans réelles limites à leur créativités, le groupe sort du heavy puissant très groovie ou du J pop. Et des ballades aussi. Mais les costumes (tous ensanglantés) ainsi que l’énergie développée font que le groupe, malgré le côté what the fuck, assure. Bon je vais pas vous mentir, le/la vocaliste en robe de mariée était pour moi une femme… et ben non ! Ou alors vraiment elle a une voix d’homme. Du coup je ne sais pas si je devais succomber aux charmes de la bassiste…
Encore une fois c’est dans la très bonne humeur que ces trois quarts d’heure seront passés et je vous invite vraiment à découvrir pour votre culture personnelle.

Le clou du spectacle avec déjà sa horde de groupies, JUPITER vient asséner son power metal racé. Autant sur album j’ai un peu de mal (je suis pas fan de ce type de power metal chanté haut) mais en live, avec les costumes ça claque. Hizaki (guitare) qui officie également dans Versailles, toujours costumé en impose. Une prestance qui nous fait vite oublier la robe à dentelle (oui c’est un homme) et me régale à faire du fist bump à tout le monde.
Le groupe a la banane tout le long du set, le public headbang et il faut avouer que le son est pas mal. Il pleut des riffs et des soli dantesques, le duo Hizaki/Teru marche à merveille et met encore en avant le fait que les musiciens japonais sont indéniablement bourrés de talent.

Le chant de Kuze semble plus bas ce qui n’est pas pour me déplaire. Le groupe jouera une heure et quart pendant laquelle je tenterai de faire de la photo en condition extrême. Oui la première moitié du set, il y a 4 petits spots oranges, avec les guitaristes dans l’ombre. Sans compter que la scène fait 20 cm de haut et que je suis collé à elle.
Allez shooter quelqu’un dans l’ombre à 50 cm de vous, c’est hard. J’implore donc votre indulgence pour ceux qui verront le résultat.

Mais assez parlé de moi. Tout ce que je retiens après le concert alors que je siffle paisiblement ma bière, c’est que c’était une excellente soirée. On était peu nombreux, certes, mais nous sommes chanceux. Un public qui a répondu, qui a été compact et qui a fait son maximum pour souhaiter la bienvenue à ces groupes jeunes. Merci au TAF pour cette soirée ! Merci aux groupes pour leurs prestations !

Setlist VII ARC :

1. Intro
2. Inpelled
3. Ira
4. Nihilism No Opera
5. Nil
6. Kurage
7. Laughing Masochist
8. Chasin’ Dreams

Setlist FesFE[M] :

1. SE
2. NIGHTCIRCUS
3. アラクネに背徳を
4. Doll in ブルーベリィジャム
5. -MC-
6. Psychosocial Stolen Heart
7. DOLL’S BRIDE
8. フレイヤ

Setlist JUPITER:

INTRO
1. ARCADIA
2. Angel's Wings
3. Drastic Night
4. SHOW MUST GO ON
5. No Cry No More
6. The Spirit Within Me
7.Memories of You
8. B.L.A.S.T
9. Blessing of the Future
10. Zeus: I. Legends Never Die/ II. Conversations with Gods

Rappel:

11. Symmetry Breaking
12. Theory of Evolution
OUTRO


 
Critique : SBM
Date : 17/5/2019
Vues : 136 fois