Live Report

SLASH – RIVAL SONS - Arènes de Nîmes - 3/7/2019

 
Ce soir après de multiples péripéties, me voilà enfin arrivé dans ce magnifique endroit que sont les arènes de Nîmes !! Cet amphithéâtre qui a déjà accueilli quelques grands noms de notre musique préférée va aujourd’hui en rajouter un !

Pour nous accueillir se sont les Californiens de Rival Sons qui ont répondu présents. Une super surprise car j'avoue que je n'étais pas du tout au courant. Malgré le fait d'avoir raté leur entrée sur scène et un ou deux morceaux, je suis bien installé pour le reste du show. Malheureusement le son trop fort et pas très bien équilibré ne permet de profiter pleinement de la subtile musique de nos Américains. De plus le groupe ne semble pas très vivant et débordant d'énergie, à l'image de Ray Buchanan, trop discret et en retrait avec le public avec qui il ne parle presque pas. Dommage car la set list qui fait honneur à son dernier très bon album plus les pépites du passée font leur boulot ! Un départ donc moyen pour un excellent groupe qui aurait pu remporter une belle victoire devant un auditorium qui les découvre sûrement.

Back in the Woods
Pressure and Time
Electric Man
Feral Roots
Keep On Swinging


Aller juste le temps de s'en remettre que les choses sérieuses débarquent sous la vision d'un chapeau haut de forme. Nous voilà lancés dans le show Slash et que dire si ce n'est que c'est efficace !! Le son certes pas très fort mais merveilleusement équilibré permet de profiter à fond des titres du maître qui en plus semble en forme. C'est le cas aussi de son frère d'armes Myles Kennedy qui est très en voix même s'il manque toujours d'un peu de charisme sur scène (c'est sur qu'à coté de la diva Axl Rose, beaucoup font plat).
Niveau lumière le rendu est vraiment sympa pas de pyrotechnie, pas de laser, d'écran à LED juste des lumières utilisées à bon escient pour un concert où c'est avant tout la musique qui parle.
Et de ce coté là pas de soucis Slash l'avait dit cette fois ci c'est sa carrière solo qui sera mise en avant et grand bien lui a pris vu les qualités de ses 4 opus !! Seul « Nightrain » des Guns N Roses aura survécu et chose étrange le public des Arènes ne s'est pas levé comme un seul homme. Un public plutôt calme et peu nombreux (seulement 5000 personnes contre 18000 pour Slipknot 48h avant), aura je l'espère profité comme il se doit de ce concert en tout et pour tout Rock N Fucking Roll. A noter qu'avec ses solos et ses impros, dont une impressionnante de 15 minutes lors de « Wicked stone » Slash en aura donné pour leur argent à ses fans, car oui si tu viens voir l'homme tu viens aussi pour son jeu de guitare unique.
Voilà donc plus de 2 bonnes heures de passées en compagnie d'un groupe vraiment à son aise sur scène et qui sait faire parler la musique.


The Call of the Wild
Halo
Standing in the Sun
Apocalyptic Love
Back From Cali
My Antidote
Serve You Right
Boulevard of Broken Hearts
Shadow Life
We're All Gonna Die (Todd Kerns on lead vocals)
Doctor Alibi (Todd Kerns on lead vocals)
The One You Loved Is Gone
Wicked Stone (with Slash's extended guitar solo)
Mind Your Manners
Driving Rain
By the Sword
Nightrain (Guns N’ Roses cover)
Starlight
You're a Lie
World on Fire (with Brent Fitz drum solo and Slash's guitar solo)

Encore:
Anastasia
 
Critique : Guillaume
Date :
Vues : 58 fois