Live Report

RAMMSTEIN ARENE DE NIMES 23/07/05

 
Quel belle journée pour aller voir un des plus grand groupe Allemand actuelle : Rammstein.
Et pourtant tout ne fut pas rose d’entrée le départ étant prévue à 18h30 d’Arles nous ne partons que 1 heure plus tard (merci Pieyrre : les boules !!).

Une fois sur place il faut trouver un coin ou ce poser histoire de bien voir la scène, car à l’heure qu’il est les arènes sont bonder.

Ca y est on est posé juste en face de l’édifice. Pour faire patienter le public nombreux, un DJ s’occupe de nous à grand coup de daube métalo-electro qui gonfle grave le public venue écouter du métal. Puis à 21h 45 les choses sérieuse commence (à la base elle devais commencer à 20h30 !). Les lumières s’éteigne, une intro résonne pendant trop longtemps, et quelques gars monte sur scène torche en main et c’est partie le rideau tombe et nos 5 gaillards sont là !!

Comment d’écrire la scène, une sorte de bunker moderne en estrade d’environ 2 mètres de haut sur le quel se trouve 5 de nos 6 musiciens dont la batterie est calée au centre de l’estrade. C’est « Reise Reise » qui ouvre le bal. Till déboule d’une porte sous la batterie les deux guitariste décende sur la scène à l’aide de bras hydraulique. Le son est énorme pas trop fort ce qui nous permet de pas en prendre trop les oreilles et de bien en profiter. S’en suis « Links 234 » où la première explosion survient : il faut dire que le groupe à ce soir sortie la grosse artillerie et nous à éblouit d’effet pyrotechnique à gogo, de light monstrueuse, de fumigène, de lance flamme, d’artifice, bref d’un show à la Rammstein. « Keine lust » poursuit le concert et « Fuer Frei » déboule avec son rythme tonitruant et les lances flammes sont de sortie et
notre pauvre Flake se fait frapper par Till lors de son solo.

Maintenant place à un ancien titre avec « Asche zu asche » qui arrache bien et on retrouve un titre du petit dernier très représenter avec 8 titres sur 11 jouer « Morgenstern » le groupe est carré pile poils là où il faut quand il faut en parfaite phase avec les effets : sublime.

Flake part vite derrière la scène car là c’est « Mein teil » qui surgit, le titre le plus puissant du groupe. Till débarque en cuisinier avec une grosse marmite et notre synthé fou à l’intérieur.
Complètement fou mais ce qui les encore plus c’est quand Till sort son lance flamme et tire sur la marmite avec toujours à l’intérieur notre pauvre Flake qui doit avoir chaud. En fin il arrive à sortir de sa cuisson mais se fait tiré dessus à grand coup de feu d’artifice : mortelle !! c’est bien là qu’on comprend le coter hyper carré du groupe. Premier moment calme avec « Stein um stein » grandiose puis les roadies s’empresse de placé une petite batterie au devant de la scène pour « Los » qui sur scène sonne bien. Flake n’arrête pas de faire le con en dansant, pour le plus grand bonheur du public.

Et là on sort les gros titres : « Du riechst so gut » et son arc lumineux un autre titre extrait du nouvel album, « Du hast » en duo avec le public : magique, et « Sehnsucht ». la claque tel est le mot qui te vient à l’esprit dans tu en prend plein la gueule. Pour finir cette 1er partie c’est un « Amerika » qui met le feu au arène avec un public qui reprend en chœur le refrain. Flake nous sort un synthé sur roulette électrique terrible. Till pour finir nous sort un ‘nous aimons la France’ qui embrase les arènes.
Petit break calme avant d’entamé le 1er rappel avec bien sur « Rammstein » et là on s’attend au manteau de feu ben non Till arrive avec deux gros lance flamme à chaque bras et s’en sert avec joie (si j’avais su j’aurai pris des saucisses). Deux titres extrait de Mutter « Sonne » et « Ich will » vienne conquérir encore un peu plus le public ravi avant la fin.

La fin vous y avais cru n’est ce pas ? ben non il reste un 2eme rappel fait de la touchante « Ohne dich » qui transcende les arène enfin « Stripped » de la BO de Matrix et pendant le quel Oliver monte sur un petit bateau gonflable et traverse au milieu du public vient cette fois ci clôturé ce concert monumental, extraordinaire, bref grandiose !!!!
Rammstein nous à délivré un concert magique comme on attenter d’eux ils ont assis définitivement leur public en leur laissant des image plein la tête et des souvenirs sublime.




Reise reise
Links 234
Keine lust
Fuer Frei
Asche zu asche
Morgenstern
Mein teil
Stein um stein
Los
Du riechst so gut
Benzig (nouvel album)
Du hast
Sehnsucht
Amerika

1er rappel

Rammstein
Sonne
Ich will

2eme rappel

Ohne dich
Stripped
Outro (Engel version orchestral)
 
Critique : Guillaume
Date : 2005-11-23 16:48:14
Vues : 989 fois