Live Report

LORDI - L'USINE ISTRES - 27/2/2020

 
Ah quel plaisir de se retrouver dans cette super salle pour assister à un concert de nos Finlandais déguisés ! Un moment dont on est sûr qu'il sera fun et grand guignol (dans le bon sens du terme évidement!). Par contre l'affiche a changé puisque Almanac n'est pas présent et se voit remplacé par Flech Roxon.

Premier groupe à monter sur scène, les Allemands de Aeternitas, qui délivrent une sorte de métal gothique un peu lyrique à deux chants qui malheureusement n'est pas du tout maîtrisé. Oui ni la demoiselle qui s’essaie au lyrique ni le jeune homme qui se veut plus rock, ne réussissent à viser juste et font pâtir la prestation du groupe qui en plus ne délivre pas une musique dès plus originale ni accrocheuse. Pour une entrée ça commence plutôt mal !

Après avoir digéré le fait qu'Almanac ne sera pas de la partie (dommage moi qui voulais revoir Victor smolki, c'est raté), nous voici en présence des Finlandais de Flech Roxon, qui évoluent dans un horreur punk sympathique, mais diaboliquement répétitif ! Mention bien au mec à la contrebasse qui change un peu. 45 minutes que j'ai trouvé trop longues, malgré la bonne volonté du groupe et les réactions plutôt positives du public.

Bon maintenant on passe aux choses sérieuses : LORDI !!!! Avant de commencer je dois dire que je suis déçu car la salle est vide !!!! Oui l'organisation a déjà coupé celle ci de moitié et l'autre n'est pas remplie ! Cela donne seulement un quart de la grande salle de présents ! Mais où sont les gens !!!!!!??????
Après ce moment de déception et après un Kiss à fond dans la sono, l'intro du petit dernier résonne et enfin le groupe débarque !
Comme à leur habitude ils ont mis les moyens dans la déco et les costumes, pour un résultat visuel probant !
Niveau son celui est très bon et propre, seul le chant et un peu en retrait surtout quand Mr Lordi chante bas, on l'entend pas. Le groupe est en forme et heureux d’être là malgré je suppose la déception de devoir jouer devant presque 200 personnes. Cela ne se ressent pas et notre chef de file garde sa bonne humeur et son humour bien gras (quel délire quand il demande si on veut qu'il se mette à poils et en Français et que le public a répondu oui en masse) pour son public adoré. Musicalement le groupe déroule ses tubes et ses dernières petites déflagrations avec envie et bonne humeur permettant au public de chanter et danser !! Oui comme d'hab la musique de Lordi fait mouche sur scène et permet de t'éclater comme un gosse et d'oublier tout le reste. Comme d'habitude chaque musicien à droit à son solo, jamais long et démonstratif, qui permet de souffler un peu. 1H30 de très bonne musique jouée comme il faut par un groupe qui aime le second degré mais n'en oublie jamais d’être présent et à la hauteur !! Un très bon moment de passé même si avec plus de monde cela aurait été encore mieux ! Mais comme on dit : les absents ont toujours tort !


God of Thunder (KISS song)
Radio SCG 10
SCG10 I Am Here
Horror for Hire
The Riff
Midnite Lover (Partial)
Granny's Gone Crazy (Partial)
Devil’s Lullaby (Partial)
Shake the Baby Silent
Blood Red Sandman
Drum Solo
Scare Force One
Like a Bee to the Honey
Naked in My Cellar
Bass Solo
I Dug a Hole in the Yard for You
Who's Your Daddy?
Guitar + clavier Solo
Magistra Nocte
Let's Go Slaughter He-Man (I Wanna Be the Beast-Man in the Masters of the Universe)
Hard Rock Hallelujah
Encore:
Devil Is a Loser
Would You Love a Monsterman?
 
Critique : Guillaume
Date :
Vues : 83 fois