Chronique

DEAR SUPERSTAR - HEARTLESS / D2R Records 2009

Mesdames et messieurs bien le bonjour. Aujourd'hui, il est question de musique dont j'ai eu du mal à comprendre le style : "HARD ROCK EXTREME"!! Quoiqu'est ce encore c'te nouvelle invention? La musique actuelle devient barge!!!! Mais bon, rien ne vaut une bonne écoute pour voir si je peux pas moi aussi trouver un style digne de ce nom!!!!!

Bon, d'entrée de jeu, welcome on the Route 66!!!!! Harley davidson, budweiser, grosse barbe, tatouages!!!! C'est du riff 100% rock'n'roll qui dépote sa race!!!! Sans concession, y'a de tout la dedans, tout ce qu'on aime et qui nous a fait grandir : GUNS N ROSES, AC-DC, MOTLEY CRUE, ZZ TOP et j'en passe et des meilleurs, du putain de rock!!! Bon la voix m'a fait un petit choc thermique, ca sonne néo metal mais bon, faut vivre avec son temps, tout évolue donc après un petit temps d'adaptation, ca passe très bien. Refrain hyper accrocheur c'est de la graine de DANKO JONES, franchement du gros, du gras, ca fait plaisir et putain vive le rock!!!

On continue dans le même esprit mais la, bah c'est slash qui a composé??? C'est du pur slash avec des harmoniques à la Zakk posées de manière sporadique mais toujours si efficace. On est toujours sur du refrain hyper accrocheur, limite tube FM mais c'est vraiment du bon rock. Une rythmique basse-batterie en béton armé qui sort pas des sentiers battus, l'autoroute du rock'n'roll est droitement respectée, on file droit et on s'emmerde pas avec des chichis, comme dirait mon pote seb avec ses grandes oreilles MINIMUM INVESTI MAXIMUM GARANTI!!!!!! Les gratteux envoient le bois, on s'eclate vraiment, ca pue la bière bas prix, SEX DRUG AND ROCK N ROLL!!!!

La, un vrai choc thermique!!!! Intro épique, hurlements, on est sur du heavy progressif épique et force est de constater que c'est un son énorme et qu'on en prend vraiment plein les esgourdes. Ensuite, ils jonglent subtilement avec les influences néométal et ce coté épique "tueur de dragons". On peut dire que c'est principalement le chant et l'alternance de voix claires et d'hurlements qui fait passer de l'un à l'autre sans soubressauts. Niveau solos, c'est bon d'entendre des gratteux qui font sonner. SLASH S NOT DEAD!!!!

Pour faire dans l'analyse globale de l'opus, je situerai cet album d'une qualité vraiment excellente, je comparerai à un DANKO JONES : SLEEP IS THE ENEMY, mais avec des éléments différents, des hurlements limite black, des solos, des passages métal extreme, des refrains et autres couplets néo métal non sans rappeler SUM 41. Donc pour une oreille ouverte à l'expérience, c'est vraiment agréable, entrainant et, par moments, rageur à souhaits. J'ai vraiment beaucoup aimé et ma première réaction à l'écoute a vraiment été de me dire que le putain de rock n'était pas mort et qu'il y'a encore des groupes avec des influences saines.

Seul petit bémol à mon goût, la voix. les hurlements sont vraiment excellents de par leur rage mais en son clair, je trouve un timbre un peu trop "naif" et gentil alors que la voix tente de se faire méchante en grognant. Quelques litres de sky et une bonne centaine de paquets de clopes y remédieront sans doute aucun. Garou a réussi donc tout est possible!

J'ai lu des critiques qui mettaient l'accent sur le fait que le mélange fourni par DEAR SUPERSTAR n'avait ni queue ni tête, qu'il n'apportait rien et donc l'album a été laminé dans les règles de l'art. Je trouve ca injuste et malheureusement trop sectaire. Si on veut de la musique sans changement, achetez l'intégrale AC-DC, y'aura pas de surprise!!!!!! Mais la musique est en perpétuel mouvement, tant de styles ont été créé que l'avenir réside certainement dans la fusion des genres. Aussi je mets un point d'honneur à signaler le courage et l'absence totale de concession de groupes tels qu'eux qui osent, qui envoient sans se poser de questions. Vous avez raison les gars, un marshall, une grosse paire de couilles et en avant guingamps!!!!!

Sincèrement, j'ai conseillé d'écouter à des potes rockers parce que ce groupe mérite d'être écouté ne serait ce que par respect pour leurs influences mais aussi pour la qualité de leur album, un pur moment de rock qui sent l'huile chaude et la budweiser à plein pif. CHAPEAU BAS
 
Critique : Burno
Note : 9/10
Vues : 5066 fois