Chronique

BLACKWOOD CREEK - BLACKWOOD CREEK / Frontiers Records 2009

On le sait tous, le mois de décembre n’est pas connu pour ses sorties musicales mais plutôt pour l’homme à barbe blanche. Cela n’empêche pas les italiens de Frontiers Records de sortir des albums dont ce Blackwood Creek.

Le morceau qui lance l’album se nomme « Out in outer space » et se voit propagé par un riff agressif pour se baser par la suite dans une veine rock années 80. Que ce soit par le style musical ou par la ligne de chant. Pas de surprise pour le titre suivant « Nothing but the sun » qui est un mid tempo mélodique appuyé par une guitare acoustique. Un début calme pour « Your revolution » qui là encore ne surprend pas. Un autre mid tempo bien mélodique.
Petit changement d’ambiance avec « Dead stung » qui est un peu plus agressif, histoire de réveiller un peu l’auditeur. Par contre, niveau chant, les passages plus hauts passent moins bien. « After your heart » débute avec une guitare acoustique, pour replonger dans un semi ballade, un peu pompeuse soit-il dit en passant. Pour ne pas déroger à la règle, on poursuit sur la même lancée avec « Albatross ». Lui déploie ses ailes, nous on prend nos jambes et on court voire ailleurs.

Retour au rock avec « Jimmy and Georgia »; ce qui fait le plus grand bien je ne vous le cacherai pas. Un titre plus dynamique et plus attrayant que les précédents. On accélère encore le tempo avec « Rack of greed » qui là est bien plus prenante et accrocheuse. L’ambiance, la musique tout fait que l’on adhère aisément !
Un bon rot pour lancer « Love inspector » histoire de poursuivre la dynamique lancée et de confirmer que le groupe arrive à faire du bon rock mélodique non pompeux et lassant. Une belle pièce que cette chanson. « Joy ride » continue, dans un esprit presque australien (AC DC). Esprit fort sympa qui fait bouger le corps et la tête. Il fallait bien terminer l’album par une ballade… Dommage car ce « Wooden shoe » vient un peu gâcher cette fin plus intéressante que le début de l’album.

Conclusion : un album en demi-teinte. La deuxième moitié est bonne mais la première est lassante voire vraiment ennuyeuse.
 
Critique : Lionel
Note : 4/10
Site du groupe : Myspace de Blackwood Creek
Vues : 4840 fois