Chronique

URIAH HEEP - INTO THE WILD / Frontiers records 2011

L'un des pionners du hard mélodique est de retour avec ce nouvel opus, le 19eme, pour démontrer qu'ils ont toujours l'envie.

Avec « Nail on the head » on retrouve le style léché des Anglais, sur un rythme soutenu et un bon groove heavy. Un très bon titre à se mettre entre les oreilles. Après cette bonne mise en bouche, « I can see » enfonce le clou sur un hard décapant qui te fait bouger ton cul !! Et bien on peut dire que nos papy ont encore la niaque !
Grosse intro à l'orgue Hammond pour « Into the wild » qui garde du rythme et cette classe très 70's, qui fait toute la différence. On semble retomber il y a 40 ans en arrière en plein règne Purpelien ! Pour l'instant un sans faute ! Un mid tempo bien lourd nous arrive avec « Money talk ». sympa mais un peu trop pataud à mon avis.
On se reprend un peu de bon hard mélodique avec « I'm ready » qui relance l'intérêt. Le groupe n'a rien perdu de sa fougue et de son talent de songwriting malgré le changement complet de personnel. « Trail of diamonds » débute calmement pour nous offrir une ballade dont ils sont les seuls à avoir la recette. Un très beau moment simple mais prenant ! Sauf que surprise tout se transforme en un hard progressif des plus jouissif !! Oui un très grand titre de cet album !!
On redescendant un peu avec un « Southern star » qui malgré de bonnes choses a du mal à tenir la distance par rapport à la concurrence. « Believe » arrive dans un bain de son à la sauce 70's, qui nous offre un très bon titre bien senti, rythmé ce qu'il faut et qui balance fort. Une sorte de single efficace.
Avec « Lost » un nouveau mis tempo débarque pour un résultat satisfaisant même s'il leur manque un petit quelque chose à chaque fois. A noter de très bonnes mélodies venues renforcer cette chanson. « T.bird angel » semble sortir des grands noms de l'Aor, une apparenté à Journey des plus étrange. Après ce petit étonnement on écoute sans grand plus cette chanson un peu trop légère. On termine sur un superbe « Kiss of freedom » ambiancé qui nous berce le long de ses 6 minutes de douce mélodie. Du bonheur en barre !!

Conclusion : Uriah Heep n'aura pas déçu ses fans avec cet album très proche de son répertoire. De bonnes mélodies et une envie intacte qui font plaisir à entendre ! Bref encore une bonne preuve que les vieux tiennent plus que jamais la barre et haute !!
 
Critique : Guillaume
Note : 7.5/10
Site du groupe :
Vues : 5126 fois