Chronique

GLAMORY - GLAMORY / Autoproduction 2011

Découvert grâce au sampler de Rock Hard (et oui un peu de pub pour eux), je me suis penché plus sérieusement sur cette formation Française (qui en plus est de Nice) pour ainsi faire la connaissance d'un groupe fort sympathique construit autour d'un duo de longue date Lionel Aubert (Guitare) et Regis Lobjeois (Chant). Allons vite écouter cela !!

On entame les hostilités par une intro instrumentale « From west to east » mélodique et très agréable. Celle-ci nous permet de constater que notre gratteux a de très belles choses à dire avec un niveau certain ! S'en suit « Mother » baigné dans le hard mélodique Us qui me fait indéniablement penser au maitre du genre : Journey !! La voix de Régis très haute surprend au début mais une fois passé ce détail on se laisse bercer par ses mélodies sucrées addictives !
On poursuit avec l'entrainante « Glamory » qui est un véritable hymne de hard mélodique comme Def Lepards peut nous les pondre !! Le duo fonctionne à merveille, les solos techniques coulent de source et la voix toujours très mélodique rappelle les grands noms du genre (Steve Perry, Lou Gramm...). Moment plus sombre avec la ballade « Human nature » qui apporte une ambiance étrange mais des plus réussie. Une extraordinaire chanson au refrain aérien mélancolique au possible. Une véritable drogue dure !
Après ce petit passage tristounet place à « Air guitar » qui là va donner des moments de joie inépuisable. Directement inspiré du grand Queen (une profusion de chœurs comme la bande à Freddy Mercury adorée), cette chanson est du bonheur en barrette ! Lionel à la guitare nous fait un mix réussit entre Brain May et Yngwie Malmsteen (si c'est possible !), tandis que Régis s'égosille comme un môme qui ferait un Karaoké de Queen. Encore une fois du délectable au possible !!
Début calme pour introniser « Schizogenic ». Une ambiance soft proche d'un Harem Scarem pour un moment ultra mélodique qui voit encore de très belles interventions (ces chœurs en refrain : Monstrueux !!). Bref encore une très belle réussite.
« Prodigal » nous offre un titre baigné dans l'acoustique sans être forcément une ballade larmoyante. Non ici nous avons affaire à une chanson assez rythmée et aérienne plutôt surprenante aux premiers abords mais tellement agréable quelle passe sans anicroche. La voix de Régis est ici dans son élément : très enivrante. Voici que « Lap dance of the lapdog » arrive et redonne du bon rock dans les oreilles. À nouveau on ressent une belle apparenté à Def Lepards, voire le Kiss des années 80.
Pour « Might have been » on retrouve une sorte de pseudo ballade entre acoustique et envolée guitaristique bien hard ! Le refrain électrique est extraordinaire avec un Régis fort impressionnant ! Ouf ! On termine cette exquise découverte par une reprise, celle de « Calling you » du film Babdad café qui encore une fois surprend, mais il faut reconnaître qu'elle est superbement interprétée avec énormément d'émotions ! Encore une fois que dire de plus que bravo !

Conclusion : Glamory arrive avec de très sérieux arguments dans la scène Française. Un album sérieux, gavé de bonnes idées qui ne demandent qu'à être entendu !! Bref si vous aimez la bonne musique et que le hard mélodique vous manque, allez vite les découvrir, vous ne serez pas déçu !
En espérant qu'on ne s'arrête pas là...
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe : Myspace de Glamory
Vues : 5138 fois