Chronique

ZOMBIE INC - A DREADFUL DECEASE / Massacre Records 2011

Groupe tout fraichement formé, ZOMBIE INC et son entreprise ont pour but de vous faire visiter les fondements du death métal old school. Donc on met son calme, et on fait gaffe aux zombies qui essayeront de vous bouffer les miches.

Alors on se lance dans l’entreprise « Zombie INC » avec « The Chaosbreed » avec un riff excessivement lourd, un peu à la Sepultura. Vient ensuite la panoplie du groupe de death normal : blasts, riffs à 800 à l’heure, de quoi vous éclater la tête. Le chant oscille entre éraillement et growl, bref de quoi coller parfaitement au genre. Cela dit, le morceau est trop brutal et « bourrin » pour bien passer.
Heureusement, on s’améliore sur « Deadtribe Sinister », où l’on note de la mélodie au niveau de la guitare, notamment avec quelques riffs Amon Amarthiens. La voie semble ne pas arriver à trouver ses marques, et voyage toujours avec incertitude entre ces deux genres de chant, old school quoi. Avec un nom pareil, le groupe était obligé de nous pondre une intro avec des zombies qui bouffent tout le monde, avant de lancer un riff à la Cannibal Corpse à vous dévisser la tête ! Ainsi se passe « Challenge of the undead », dans un défoulement de haine et de brutalité musicale, assez jouissif cela dit !
« Horde Unleashed » et son riff malsain, utilisant une série d’accords atypiques, secondé par un solo uniquement fait de vélocité, a pour but de nous écraser la tête à coup de tatane ! (étape logique faisant suite au dévissage). On respirera un peu pendant le break tout calme (à la fin duquel un zombie se fait visiblement exploser la tronche).
« We must eat ! » évolue plutôt dans un genre brutal death qui peut séduire si vous aimez ce niveau de brutalité.
Le groupe revient à quelque chose de plus « lent » (oui tout est relatif) comme sur les pistes précédentes avec « Bloodrain Overdose » (que de titres joyeux mes aïeux). Mais il n’apporte pas grand-chose à l’album. « Grim Brutality » chante la mort (à en juger les hurlements) d’une fille hachée à la tronçonneuse (miam…). Là non plus, rien de bien nouveau.
« Horror fills this hollow earth » et son très bon riff passe d’un death mélodique à un death bien de chez nous, se calme le temps d’un break et fini d’achever les petits morceaux de notre pauvre cervelle. Le groupe poursuit son office avec le très speed titre éponyme « A Dreadful Decease » puis « Planet Zombie » qui nous achèvent dans les règles de l’art à coup de riffs dévastateurs.

Je ne suis pas trop fan de ce type de métal, mais les riffs donnent envie de headbanger, y’a de l’énergie, ça fou la pèche, mais le manque de mélodie se fait cruellement ressentir tout au long de l’album (encore une fois : à mon sens)
Malgré tout, cet album devrait ravir les fans du genre, et l’auditeur finira comme leurs zombies : en charpie !
 
Critique : SBM
Note : 6.5/10
Site du groupe : Myspace du groupe
Vues : 4835 fois